Sophie CALLE, Le nez (2000) © Jean-Baptiste Mondino
Sophie CALLE, Le nez (2000) © Jean-Baptiste Mondino

Les travaux de Sophie Calle sont un partage de la souffrance, du manque, du vide, de la perte. Des enquêtes. Une manière singulière de puiser dans l’intime la matière même d’un partage. De croiser le quotidien et la fiction. De faire des contraintes, des rituels l’exercice d’une liberté insolente. Du pied de nez considéré comme un des beaux-arts.