La saison 2021 des grands prix d’automne est lancée

Daumier, collection particulière © DR (Diacritik)

Deux grands livres de la rentrée littéraire ont déjà été couronnés : Jean-Baptiste Del Amo a reçu le prix du roman FNAC pour Le Fils de l’homme (Gallimard) et Jean-Claude le Prix littéraire Le Monde pour Jacqueline Jacqueline (Seuil, « La Librairie du XXIe siècle »). D’autres prix ont annoncé leurs premières listes. Retrouvez-les ici, par ordre chronologique de publication des listes, avec liens vers les articles et entretiens publiés dans Diacritik. Cet article est périodiquement mis à jour.

• Mardi 7 septembre. Première sélection du Goncourt :
Prochaines sélections les 5 et 26 octobre prochains. Proclamation du Prix Goncourt le 3 novembre 2021.
Jury : Didier Decoin (président), Eric-Emmanuel Schmitt, Pascal Bruckner, Paule Constant, Patrick Rambaud, Tahar Ben Jelloun, Camille Laurens, Françoise Chandernagor, Philippe Claudel et Pierre Assouline.

  • Christine ANGOT, Le Voyage dans l’Est, Flammarion
  • Anne BEREST, La carte postale, Grasset
  • Sorj CHALANDON, Enfant de salaud, Grasset
  • Louis-Philippe DALEMBERT, Milwaukee Blues, Sabine Wespieser
  • Agnès DESARTHE, L’éternel fiancé, L’Olivier
  • David DIOP, La porte du voyage sans retour, Seuil
  • Clara DUPONT-MONOD, S’adapter, Stock
  • Elsa FOTTORINO, Parle tout bas, Mercure de France
  • Patrice FRANCESCHI, S’il n’en reste qu’une, Grasset
  • Lilia HASSAINE, Soleil amer, Gallimard
  • Philippe JAENADA, Au printemps des monstres, Mialet-Barrault
  • François NOUDELMANN, Les enfants de Cadillac, Gallimard
  • Maria POURCHET, Feu, Fayard
  • Abel QUENTIN, Le voyant d’Étampes, L’Observatoire
  • Mohamed Mbougar SARR, La plus secrète mémoire des hommes, Philippe Rey
  • Tanguy VIEL, La fille qu’on appelle, Éditions de Minuit.

• Mercredi 8 septembre. Première sélection du Femina :
Prochaines sélections les 29 septembre et 13 octobre, remise des prix le 25 octobre 2021.
Jury : Nathalie Azoulai, Evelyne Bloch-Dano, Claire Gallois, Anne-Marie Garat, Paula Jacques, Christine Jordis, Scholastique Mukasonga, Mona Ozouf, Danièle Sallenave, Josyane Savigneau et Patricia Reznikov.

17 romans français et francophones :

  • Christine ANGOT, Le voyage dans l’Est, Flammarion
  • Nathacha APPANAH, Rien ne t’appartient, Gallimard
  • Anne BEREST, La carte postale, Grasset
  • Nina BOURAOUI, Satisfaction, Jean-Claude Lattès
  • Jean-Baptiste DEL AMO, Le fils de l’homme, Gallimard
  • Ananda DEVI, Le rire des déesses, Grasset
  • Clara DUPONT-MONOD, S’adapter, Stock
  • Elsa FOTTORINO, Parle tout bas, Mercure de France
  • Vincent HEIN, La disparition de Jim Thompson, Arléa
  • Etienne KERN, Les envolés, Gallimard
  • Charif MAJDALANI, Dernière oasis, Actes Sud
  • Raphaël MELTZ, 24 fois la vérité, Le Tripode
  • François NOUDELMANN, Les enfants de Cadillac, Gallimard
  • Abel QUENTIN, Le voyant d’Étampes, L’Observatoire
  • Thomas B. REVERDY, Climax, Flammarion
  • Mohamed Mbougar SARR, La plus secrète mémoire des hommes, Philippe Rey
  • Fanny TAILLANDIER, Farouches, Seuil.

16 romans étrangers :

  • Ahmet ALTAN, Madame Hayat traduit par Julien Lapeyre de Cabanes, Actes Sud
  • Najwa BARAKAT, Monsieur N. traduit par Philippe Vigreux, Actes Sud
  • Jan CARSON, Les lanceurs de feu traduit par Dominique Goy-Blanquet, Sabine Wespieser
  • Claudia DURASTANTI, L’étrangère traduit par Lise Chapuis, Buchet-Chastel
  • Isabela FIGUEREIDO, Carnet de mémoires coloniales traduit par Myriam Benarroch & Nathalie Meyroune, Chandeigne
  • Lucy FRICKE, Les occasions manquées traduit par Isabelle Liber, Le Quartanier
  • Nino HARATISCHWILI, Le chat, le général et la corneille traduit par Rose Labourie, Belfond
  • Mona HOVRING, Parce que Vénus a frôlé un cyclamen le jour de ma naissance traduit par Jean-Baptiste Coursaud, Notabilia
  • Robert JONES JUNIOR, Les prophètes traduit par David Fauquemberg, Grasset
  • Daniel LOEDEL, Hadès, argentine traduit de l’anglais par David Fauquemberg, La croisée
  • Ariel MAGNUS, Eichmann à Buenos Aires traduit par Margot Nguyen Béraud, l’Observatoire
  • Joyce MAYNARD, Où vivaient les gens heureux traduit par Florence Lévy-Paoloni, Philippe Rey
  • Leonardo PADURA, Poussière dans le vent traduit par René Solis, Métailié
  • Natasha TRETHEWEY, Memorial drive traduit par Céline Leroy, L’Olivier
  • Nina WÄHÄ, Au nom des miens traduit du suédois par Anna Postel, Robert Laffont
  • Philipp WEISS, Le grand rire des hommes assis au bord du monde traduit par Olivier Mannoni, Seuil.

Mercredi 8 septembre. Prix Wepler-Fondation La Poste :
Proclamation le 8 novembre.
Jury (annuel) : Caroline Broué, journaliste ; Benoît Buquet, historien et critique d’art ; Mélanie Fleury, lectrice ; Christophe Gilquin, libraire ; Laurent Le Boterve, lecteur ; Frédérique Roussel, journaliste ; Blanche Sarfati, lectrice ; Maren Sell, lectrice et auteure ; Marie-Catherine Vacher, lectrice ; Marie-Rose Guarniéri et Élisabeth Sanchez, respectivement fondatrice et secrétaire générale du Prix Wepler-Fondation La Poste.

• Mercredi 8 septembre. Premières sélections du Prix Medicis :
Deuxième sélection et liste d’essais le 6 octobre. La remise des prix le 26 octobre.
Jury : Marianne Alphant, Michel Braudeau, Marie Darrieussecq, Dominique Fernandez, Anne Garreta, Patrick Grainville, Andreï Makine, Frédéric Mitterrand, Pascale Roze et Alain Veinstein.

13 romans français et francophones :

11 romans étrangers :

  • Ahmet Atlan, Madame Hayat, traduit du turc par Julien Lapeyre de Cabanes, Actes sud
  • Gabriela Cabezon Camara, Les aventures de China Iron, traduit de l’espagnol (Argentine) par Guillaume Contré, L’Ogre
  • Jan Carson, Les lanceurs de feu, traduit de l’anglais (Irlande du Nord) par Dominique Goy-Blanquet, Sabine Wespieser
  • Lucy Fricke, Les occasions manquées, traduit de l’allemand par Isabelle Liber, Le Quartanier
  • Gouzel Iakhina, Les enfants de la Volga, traduit du russe par Maud Mabillard, Noir sur Blanc
  • Robert Jones, Jr., Les Prophètes, traduit de l’anglais (États-Unis) par David Fauquemberg, Grasset
  • Jonas Hassen Khemiri, La clause paternelle, traduit du suédois par Marianne Ségol-Samoy, Actes Sud
  • Reinhardt Kaiser-Mühlecker, Lilas rouge, traduit de l’allemand (Autriche) par Olivier Le Lay, Verdier
  • Leonardo Padura, Poussières dans le vent, traduit de l’espagnol (Cuba) par René Solis, Métailié
  • Douglas Stuart, Shuggie Bain, traduit de l’anglais (Écosse) par Charles Bonnot, Globe
  • Natasha Trethewey, Memorial Drive, traduit de l’anglais (États-Unis) par Céline Leroy, L’Olivier.

Jeudi 9 septembre 2021. Première sélection du prix Renaudot
(annoncé le 3 novembre)
Jury : Christian Giudicelli, Frédéric Beigbeder, Dominique Bona, Patrick Besson, Georges-Olivier Châteaureynaud, Franz-Olivier Giesbert, Cécile Guilbert, Stéphanie Janicot, J.M.G. Le Clézio et Jean-Noël Pancrazi.Romans :

  • Sophie AVON, Une femme remarquable, Mercure de France
  • Anne BEREST, La Carte postale, Grasset
  • Nicolas CHEMLA, Murnau des ténèbres, Le Cherche-midi
  • Catherine CUSSET, La Définition du bonheur, Gallimard
  • Pierre DARKANIAN, Le Rapport chinois, Anne Carrière
  • Christophe DONNER, La France goy, Grasset
  • Étienne KERN, Les Envolés, Gallimard
  • Louis-Henri DE LA ROCHEFOUCAULD, Châteaux de sable, Robert Laffont
  • Agnès DESARTHE, L’éternel fiancé, L’Olivier
  • Justine LEVY, Son fils, Stock
  • Gilles MARTIN-CHAUFFIER, Le dernier tribun, Grasset
  • Amélie NOTHOMB, Premier sang, Albin Michel
  • Maria POURCHET, Feu, Fayard
  • Mathieu PALAIN, Ne t’arrête pas de courir, L’Iconoclaste
  • Abel QUENTIN, Le Voyant d’Étampes, L’Observatoire
  • Mohamed Mbougar SARR, La plus secrète mémoire des hommes, Philippe Rey

Essais :

  • Gwenaëlle AUBRY, Saint Phalle : monter en enfance, Stock
  • Frédéric GROS, La Honte est un sentiment révolutionnaire, Albin Michel
  • Gaspard KOENIG, Notre vagabonde liberté : à cheval sur les traces de Montaigne, L’Observatoire
  • Jean LEBRUN, Ici Saint-Pierre-et-Miquelon, Bleu autour
  • Etty MANSOUR, Convoyeur de la mort, Équateur
  • Anthony PALOU, Dans ma rue y avait trois boutiques, Presses de la Cité
  • Olivier RASIMI, Bébé, Arléa
  • Catherine SAUVAT, Depuis que je vous ai lu je vous admire, Fayard
  • Sandra VANBREMEERSCH, La Dame couchée, Seuil
  • Jakuta ALIKAVAZOVIC, Comme un ciel en nous, Stock

Vendredi 10 septembre, Première sélection du Prix de Flore
Deuxième sélection le 7 octobre, remise du prix le 4 novembre.
Jury : Beigbeder, Jacques Braunstein, Manuel Carcassonne, Carole Chrétiennot, Michèle Fitoussi, Jean-René Van der Plaetsen, François Reynaert, Jean-Pierre Saccani, Bertrand de Saint-Vincent, Christophe Tison, Philippe Vandel et Arnaud Viviant. 

  • Salomé Kiner, Grande couronne, Christian Bourgois Éditeur.
  • Alexandre Labruffe, Wonder Landes, Verticales.
  • Justine Lévy, Son fils, Stock.
  • Mathieu Palain, Ne t’arrête pas de courir, L’Iconoclaste.
  • Frédéric Ploussard, Mobylette, Héloïse d’Ormesson.
  • Maria Pourchet, Feu, Fayard.
  • Abel Quentin, Le voyant d’Étampes, Les Éditions de l’Observatoire.
  • Mon mari de Maud Ventura, L’Iconoclaste.
  • Marin de Viry, L’Arche de mésalliance, Le Rocher.

Lundi 13 septembre. Grand Prix de littérature américaine 2021.
Remise du prix le 5 novembre.
Jury : Sylvie Loriquer (Librairie L’Attrape-Coeurs), Géraldine Mausservey (Librairie de Paris), Jean-Christophe Millois (INFL), Oriane Jeancourt-Galignani (Transfuge), Nicolas Carreau (Europe 1), Philippe Chevilley (Les Échos), Caroline Ast (Belfond), Alice Déon (La Table Ronde) et Francis Geffard (Albin Michel).

  • La Danse de l’eau de Ta-Nehisi Coates (Fayard), traduit par Pierre Demarty.
  • Les Prophètes de Robert Jones Jr (Grasset), traduit par David Fauquemberg.
  • Où vivaient les gens heureux de Joyce Maynard (Philippe Rey), traduit par Florence Lévy-Paolini.
  • Atmosphère de Jenny Offill (Dalva), traduit par Laëtitia Devaux.
  • True Story de Kate Reed Petty (Gallmeister), traduit par Jacques Mailhos.
  • 4 heures, 22 minutes et 18 secondes de Lionel Shriver (Belfond), traduit par Catherine Gibert.
  • Au temps des requins et des sauveurs de Kawai Strong Washburn (Gallimard), traduit par Charles Recoursé.
  • Olive, enfin d’Elizabeth Strout (Fayard), traduit par Pierre Brévignon.
  • Memorial Drive de Natasha Tretheway (L’Olivier), traduit par Céline Leroy.

Jeudi 16 septembre 2021. Prix Décembre.
Proclamation le 29 octobre 2021

Jury : Chloé Delaume, Laure Adler, Charles Dantzig, Arnaud Viviant, Oriane Jeancourt-Galignani, Patricia Martin, Amélie Nothomb, Christophe Honoré, Maxime Catroux et Claude Arnaud.

  • Jakuta Alikavazovic, Comme un ciel en nous, éditions Stock.
  • Wendy Delorme, Viendra le temps du feu, éditions Cambourakis.
  • Ananda Devy, Le rire des déesses, éditions Grasset.
  • Xavier Galmiche, Le poulailler, éditions Le Pommier.
  • Alexandre Labruffe, Wonder Landes, éditions Verticales.
  • Mohamed Mbougar SarrLa plus secrète mémoire des hommes, éditions Philippe Rey.
  • Maria Pourchet, Feu, éditions Fayard.
  • Tanguy VielLa fille qu’on appelle, éditions de Minuit.
  • Maud VenturaMon mari, éditions L’iconoclaste.
  • Laura Vazquez, La semaine perpétuelle, éditions du Sous-sol.
  • Antoine Wauters, Mahmoud ou la montée des eaux, éditions Verdier.