Astrid Waliszek (DR)
Astrid Waliszek (DR)

Je connaissais sa voix, rauque, le souffle qui l’accompagne et fait craindre qu’elle ne se brise avant d’atteindre la fin d’une pensée, et même d’une phrase. Une fragilité en fait constamment rattrapée. La voix ne se brise pas et, du coup, parler, simplement parler, redevient un événement aussi insolite qu’inouï.

Or, voilà que d’elle, je découvrais un autre phrasé, une autre consistance : c’était un livre dans mes mains.
Un livre de photographies et de textes courts.