Le dessin de la semaine de Rodho. Élection présidentielle 2017 : le Kennedy émoi…

Le dessin de la semaine de Rodho. Indécis : après Pâques, la chasse aux eux continue.

 

Le dessin de la semaine de Rodho. Tant de paroles et de cerveaux disponibles.

Le dessin de la semaine de Rodho. Au FN, on mise sur les autoroutes de l’information… Pour se créer un boulevard ?

Kant

Un philosophe d’envergure ne saurait entrer dans une classification, ni dans une cour d’école. En raison de quel mystère Kant serait-il un philosophe qui se laisserait réduire à « l’idéalisme », au « phénoménisme », au « criticisme » ou que sais-je comme autre catégorie pédagogique pour en clarifier le débordement inquiétant ? Qui ne saurait voir la faille entre les trois Critiques se tournant pour ainsi dire le dos, dans une danse des facultés qui frisent l’antinomie, le paralogisme ?
Kant ne serait pas « réaliste » alors que justement il fait descendre le poids du jugement dans le réel. Il suit un caméléon miré dans les fruits de l’expérience. Kant serait-il hors réalité pour contester, comme il le fait, le « réalisme des Idées » ? Qu’importent toutes ces nomenclatures laborieuses, ces mises à l’examen scrupuleuses sachant que la philosophie n’a pas de noms. Ce sont là de pauvres catégories qui ne laissent rien transparaître d’une pensée.

Le dessin de la semaine de Rodho. Salon du Livre de Paris : et lisez-les qu’ils disaient.

 

C’est le Spotlight français. L’enquête publiée par Mediapart, objet de Cash Investigation sur France 2 (diffusé hier) et sujet du livre de Daphné Gastaldi, Mathieu Martiniere et Mathieu Périsse, Église la mécanique du silence, qui sort aujourd’hui chez JC Lattès : des dizaines de prêtres, auteurs de violences sexuelles, ont été couverts, en connaissance de cause, par 25 évêques, sans que la justice n’en soit jamais informée… En mars 2016, c’était le sujet du dessin de la semaine de Rodho, sur Diacritik :

Le dessin de la semaine de Rodho. L’absentéisme : le malheureux nivellement de la classe politique.

 

Le dessin de la semaine de Rodho : pour ou contre les médias critiques ?

 

Rodho Diacritik

Le dessin de la semaine de Rodho : pompier (pyromane) bon œil.

55ff5b32-8ebf-11dc-aa8d-3dc7fafeb933

Ceux qui ont l’extrême obligeance de me lire à l’occasion pourront en témoigner, j’ai une propension naturelle et maladive au calembour, à l’homophonie rigolote, à la polysémie à connotation humoristique. C’est plus fort que moi.

rodho

Le dessin de la semaine de Rodho : la cuisine électorale en question, les candidats et leur ralliements promettent tous d’améliorer les sauces.