La tête et les cornes n°5

Le cinquième numéro de La tête et les cornes poursuit ce qui fait la singularité de cette revue de poésie : privilégier les traductions, élargir le champ de notre perception et compréhension de la poésie contemporaine, ouvrir la poésie à sa pluralité, l’interroger comme espace commun de cette pluralité irréductible – la poésie étant alors le contraire d’une langue composée de mots d’ordre, l’inverse d’une langue surplombante et unifiée.

L’aborder ainsi à partir de la traduction, comme le fait La tête et les cornes, met en évidence et en pratique que cet espace commun implique la circulation, l’accueil de « l’autre », et les passages de l’un dans l’autre, l’inclusion de l’autre dans l’un, les déplacements et transformations que cela appelle : une politique de la langue et dans la langue.

 

La tête et les cornes n°5. Textes de Jørn H Sværen, Ben Lerner, Paal Bjelke Andersen, Dominique Quélen, Marie Silkeberg, Silje Vethal et Michèle Métail. Traductions de Virginie Poitrasson, Emmanuel Reymond, Martin Högström, Marie de Quatrebarbes et Maël Guesdon.