Aslı Erdoğan : on n’enfermera pas sa voix (2)

Asli Erdogan Les oiseaux de bois

Diacritik répond à l’appel lancé par Tieri Briet et Ricardo Montserrat Galindo : diffuser, le plus largement, le plus fort possible, la voix de celle qu’un régime autoritaire croit pouvoir étouffer.
Mobilisons-nous, relayons la liberté.

« Elle se sentait elle-même comme une héroïne de Tchekhov », Aslı Erdoğan, Les oiseaux de bois

 

 

 

La tribune de Tieri Briet

L’appel lancé par Tieri Briet et Ricardo Montserrat Galindo

Une pétition exigeant la libération immédiate d’Aslı Erdoğan circule, vous pouvez la signer ici.

Et Diacritik vous invite à lire cet article du journal Kedistan qui rappelle combien le combat pour Aslı Erdoğan va bien au-delà de son seul nom et engage la libération d’opposants au régime détenus dans des conditions arbitraires.