Un été 2016 : Liliane Giraudon

Capture d’écran 2016-07-03 à 10.54.15

L’œuvre de Liliane Giraudon est parmi les plus belles et les plus intéressantes d’aujourd’hui. Œuvre subversive autant du point de vue de la langue, de ses codes, que du point de vue des corps, des identités, des genres (dans tous les sens du terme). Œuvre subversive et novatrice dans les modalités du rapport au monde, aux autres et à soi qu’elle crée et valorise.

L’œuvre de Liliane Giraudon est une exaltation de la vie : vie des corps, vie de la pensée, vie de la langue. Elle est par là une œuvre autant poétique que politique. Ce sont toutes ces dimensions qui sont interrogées et parcourues à travers deux articles que nous avons consacrés à deux des derniers livres de Liliane Giraudon : Madame Himself et le Garçon Cousu, tous deux publiés aux éditions POL. Liliane Giraudon nous a également fait la grande joie d’offrir à Diacritik un texte inédit, sous la forme d’un abécédaire où il est autant question du « corps glorieux des bêtes que nous assassinons », du corps comme hapax, de Kafka, du sexe-voix, que du rêve ou de Benjamin.

Liliane Giraudon dans notre calendrier perpétuel

giraudon 3

giraudon 2