Portraits d’Amérique, une série de Vivianne Perelmuter

© Vivianne Perelmuter
© Vivianne Perelmuter

Arpenter les routes, les rues et les sentiers. Multiplier les vues, les cas de figure, sans hiérarchie, sans typologie. Une somme de singularités, juste des individus, des paysages, des objets, pris à ce point précis de leur existence et de l’état du monde. Ils se tiennent là, maintenant, mais c’est le travail du temps et ses marques qui affleurent, et aussi bien le pays dans lequel ces êtres, ces paysages, ces objets, vivent, le territoire de soleil et d’ombre, d’air ample et de terres arides ou verdoyantes, d’horizons de possibles ou d’impossibles, qui revient selon un lien qu’on pressent sans pouvoir le figer. Chacun-E semble mener une vie autonome tout en communiquant au final avec les autres pour former un réseau. C’est en Amérique, c’est en Californie.

© Vivianne Perelmuter
© Vivianne Perelmuter

7 heures du matin
Quelques jours avant Halloween
Dans une rancheria indienne

Le site de Vivianne Perelmuter
Vivianne Perelmuter dans Diacritik