Prochainement sur Diacritik : Enki Bilal, « La trilogie des éléments »