C’est aux vents de l’automne qu’elle posa la question (Les yeux grands fermés)

C’est aux vents de l’automne qu’elle posa la question © Jean-Philippe Cazier