Climat : une affaire d’États? Rencontre avec Bruno Latour, ce vendredi, à Beaubourg

À la suite de la décision du président des États-Unis, Donald Trump, de retirer l’État fédéral de l’Accord de Paris pour le Climat, et afin de tenter de mieux saisir les raisons comme les effets de cette stratégie, le Centre Pompidou organise une rencontre publique, ce vendredi, autour du philosophe Bruno Latour.

« Il n’est plus temps de discuter avec les climato-sceptiques, il faut parler géopolitique », déclarait tout récemment le sociologue, anthropologue et philosophe des sciences, figure intellectuelle majeure du contemporain. En effet, Bruno Latour a très tôt placé la question écologique au cœur de sa réflexion. Face au « nouveau régime climatique » dans lequel nous sommes entrés, il prône une vision « cosmopolitique » du monde, dans laquelle la nature, les animaux, les plantes, les écosystèmes ont voix au chapitre au même titre que les États.

Bruno Latour

Cet échange, qui s’inscrit dans la série des Débats au Centre sur les questions d’actualité et de société, sera modéré par Nicolas Truong, journaliste au Monde. Il réunit des intervenants du monde artistique et humanitaire :

Olivier Darné, artiste, éleveur d’abeilles urbaines, fondateur de la Banque du miel et du collectif Parti Poétique
Elisabeth Vallet, directrice de l’ONG « Ethic Ocean » qui défend une exploitation raisonnée des mers et des océans
Bruno Latour est professeur à l’Institut d’études politiques de Paris, il a initié au sein de Sciences-Po le programme d’expérimentation en arts et politique (SPEAP).

VENDREDI 9 JUIN 2017, 19H30
Centre Pompidou,
FORUM-1, ENTRÉE LIBRE