Aslı Erdoğan : on n’enfermera pas sa voix (16)

Le Silence même n'est plus à toi

Diffuser, le plus largement, le plus fort possible, la voix de celle qu’un régime autoritaire croit pouvoir étouffer.

Mobilisons-nous, relayons la liberté.

« L’écriture est soit un verdict, soit un cri… L’écriture, comme cri, naissant avec le cri… », écrit Aslı Erdoğan dans Même le silence n’est plus à toi, recueil de 27 chroniques journalistiques à paraître le 4 janvier prochain aux éditions Actes Sud.

capture-decran-2016-11-23-a-08-57-44

capture-decran-2016-11-23-a-08-58-20

Le 4 janvier prochain paraîtra aux éditions Actes Sud Même le silence n’est plus à toi, recueil de vingt-sept chroniques traduites du turc par Julien Lapeyre de Cabanes. Ces textes d’Aslı Erdoğan ont paru dans le journal Özgür Gündem, quotidien soutenant les revendications kurdes et dont la 8è cour criminelle d’Istanbul a ordonné la fermeture le 16 août. Nombre de ses journalistes et collaborateurs ont été arrêtés.

Le 12 décembre 2016 à 20h, La Maison de la Poésie accueillera une soirée de soutien et de solidarité à Aslı Erdoğan :

capture-decran-2016-11-23-a-09-02-44

Maison de la poésie
Passage Moliėre
157, rue Saint-Martin – 75003 Paris
M ° Rambuteau – RER Les Halles

Renseignements ici

Diacritik vous invite à lire cet article du journal Kedistan qui rappelle combien le combat pour Aslı Erdoğan va bien au-delà de son seul nom et engage la libération d’opposants au régime détenus dans des conditions arbitraires.

Vous pouvez écrire à Asli Erdogan en prison, pour la soutenir, pour matérialiser cet intérêt international par un courrier abondant :
Sayin Asli ERDOGAN
Bakırköy Kadın Kapalı Cezaevi C 9 Koğuşu
Bakırköy İstanbul
(TURQUIE)

Retrouvez tous les textes publiés chaque matin à 8 heures sur Diacritik