Le best of des lecteurs de Diacritik

bEST Of

A tout seigneur, tout honneur : si les membres de la Newsroom vous ont livré leurs coups de cœur musicaux, littéraires, cinéphiliques et – toute honte bue – leurs articles préférés… rendons aux lecteurs ce qui leur appartient, à savoir leurs choix de lectures, avec les articles les plus lus sur Diacritik depuis le lancement du site le 23 septembre 2015.

Tour d’horizon exhaustif, auteur par auteur, en mode jury de l’école des fans (parce que tout le monde a gagné) :

Lesbien raisonnable ?Signatures (aka Les invités de Diacritik) : « Plus belle la vie, lesbien raisonnable ? », un article de Stéphanie Arc et Natacha Chetcuti-Osorovitz. Au passage, remercions ici les signatures qui se sont succédé (et qui sont également en bonne place dans le top des articles les plus lus) : Juliette Mézenc, Véronique Bergen, Amaury da Cunha, Jean-Clet Martin, Mathieu Potte-Bonneville, Laurent de Sutter, Laure Limongi, David Léon…

Johan Faerber : « Chantal Akerman : La maladie de la mort »

bestof

Olivier Steiner : « Cent trente »

Jean-Philippe Cazier : « Le Grand Entretien : Mathieu Larnaudie, Le pouvoir des images »

Christine Marcandier : « La cuisine de Marguerite, de Doris, de Geneviève… et des poireaux »

Dominique Bry : « Denis Robert : on a volé leur âme »

Simona Crippa : « Marguerite Duras : cuisiner la littérature »

best ofLaurence Payat : « UGO RONDINONE : I ♥ JOHN GIORNO (Thanx 4 nothing) »

Jérémy Sibony : « L’Homme irrationnel ou le syndrome de Brooklyn »

Lucie Eple : « Sade, Pauvert : vivants »

Arnaud Rakoon : « Gossip, Standing In The Way Of Control (1Song1Day) »

Camille Le Falher-Payat : « Photojournalisme : au MET (New York) »

Amy
Douglas Hoare
 : « Papers please ou la bureaucratie simulée »

Fred Le Chevalier : « On ne parlera que d’amour »

Jacques Dubois : « Raoul Ruiz aux cent films »

Tara Lennart : « Petit précis littéraire : Dan Fante »

Guillaume Carreno : « Tearaway Unfolded, une aventure dont Vou êtes le héros ».

Un grand merci donc à toutes nos lectrices et lecteurs, nous vous donnons rendez-vous en 2016 pour la suite…

Quant à l’année 2015, on vous le dit comme on le pense, mais ça nous étonnerait qu’elle passe la nuit.

corbeille-papier