Banquet du livre de printemps, Lagrasse : du 31 mai au 2 juin

Adrien Genoudet, invité du Banquet de Lagrasse

Du 31 mai au 2 juin aura lieu, à Lagrasse, le Banquet du livre de printemps qui, cette année, s’intéresse à la forme des idées. Il s’agira, avec Mathieu Asselin, Véronique Aubouy, Ulysse Bahous, Clément Bodet, Armelle Faure, Adrien Genoudet, Franck Jazédé mais aussi Gaëlle Obiégly et Jean-Louis Tripp de mettre en lumière des initiatives originales qui permettent à des créateurs de renouveler les genres, de toucher de nouveaux publics, dans tous les domaines artistiques.

Du théâtre à la bande dessinée en passant par le cinéma et la radio, les idées prennent des formes multiples et singulières, et bouleversent les modes de représentation et de partage. Comment partager différemment les savoirs et les recherches, que faire de la connaissance à la reconnaissance ? Voici le riche et stimulant programme de ces trois journées de rencontres et d’échanges :

Vendredi 31 mai

15 h : Mathieu Asselin
Monsanto, une enquête photographique. Mathieu Asselin est photographe. Il a débuté sa carrière dans la production de films à Caracas (Venezuela) et a appris la photographie aux États-Unis. Ses projets d’investigation à long terme sur des thèmes sociaux prennent la forme de documentaires photographiques et de portraits. Il se définit lui-même comme engagé dans « la dénonciation des abus de pouvoir, l’indignation et le non-conformisme » et déclare vouloir « mettre l’image au service de l’histoire ».

Mathieu Asselin

16 h 30 : Adrien Genoudet
Des images pour l’histoire. Adrien Genoudet est écrivain, cinéaste et chercheur en histoire visuelle. ATER au Collège de France, attaché à la chaire de Patrick Boucheron, il est enseignant à Sciences Po Paris et à l’École Européenne Supérieure de l’Image (EESI). Il est l’auteur de l’essai Dessiner l’histoire. Pour une histoire visuelle (Le Manuscrit, 2015), du roman L’Étreinte (Inculte, 2017) et de plusieurs films. Depuis octobre 2018, il est rédacteur en chef de la revue Entre-Temps.

17 h 30 : Table ronde
Des images pour l’histoire. Avec Mathieu Asselin et Adrien Genoudet

21 h 30 : Retour de Résidence
En Ruines. Avec Ulysse Bahous, Clément Bodet et Armelle Faure.

Samedi 1er juin

De 14 h à 21 h : Véronique Aubouy
Le Gigot de Proust : A la recherche du temps perdu. Sept tomes. Sept heures.
Véronique Aubouy est cinéaste et artiste. Son œuvre, où se croisent films documentaires et de fiction, performances et installations vidéo et photographies, est empreinte de littérature et de musique. Depuis le 20 octobre 1993, elle propose à des personnes de tous horizons, de toutes générations la lecture de A la Recherche du temps perdu de Marcel Proust devant sa caméra. Les lecteurs se succèdent, dans l’ordre du livre, dans des lieux et des mises en scène qu’ils choisissent. Véronique Aubouy improvise en divers lieux : théâtres, centres et écoles d’art, musées, librairies… (parfois en anglais) une « Tentative de résumer A la recherche du temps perdu en une heure ».
Pour la première fois, le 11 novembre 2018 aux Archives Nationales, elle fait la traversée en sept heures. Pendant ce temps, un gigot mijotait. Il a été dégusté à l’issue de la performance.
21 h 30 : Dégustation du gigot

Véronique Aubouy

Dimanche 2 juin
11 h : Projection cinématographique

15 h : Gaëlle Obiégly

Écrire et apprendre à écrire. Gaëlle Obiégly a grandi en Beauce. En 1993, elle commence à expérimenter la littérature à New York. De retour à Paris, elle apprend, à partir de 1996, le russe à l’Inalco. Écrit en marge des cours, son premier livre est publié en 2000 chez Gallimard-L’Arpenteur. Huit autres suivront, notamment N’être personne (Verticales, 2017). Elle est pensionnaire de la Villa Médicis en 2014-2015. On peut déceler dans ses écrits une préoccupation constante pour la désertion, la vie à rebours, le retrait et les stratégies mises en œuvre à cette fin.

16 h 30 : Jean-Louis Tripp
Des planches aux planches : de la bande dessinée au théâtre, une autobiographie amoureuse. Jean-Louis Tripp est dessinateur, scénariste de BD, sculpteur et peintre. Il publie des albums chez Futuropolis, Milan, Glénat et Albin Michel, dessine des livres pour enfants et illustre des story-boards. Puis, il enseigne son art à l’université de Montréal. Entre 2006 et 2014, il signe avec Régis Loisel la série Magasin général (Casterman), mettant dans ses illustrations toute la force poétique de son coup de crayon. Le T.2 d’Extases (Casterman, 2017) paraîtra début 2020. Il partage son temps entre Montréal et les Corbières.

17 h 30 : Franck Jazédé Extases [extrait, 15’]
Mise en scène : Nathalie Martinez