Franck Gérard : 18 avril 2014 (Fifty-Three Days, journaux américains, 1)

© Franck Gérard
© Franck Gérard

San Francisco /day one.
(Not really but I’m not anymore in the jet lag)

J’ai cru que j’allais devenir fou aujourd’hui. Je n’aurai pas le temps de vous raconter cette journée à San Francisco et d’ailleurs je ne manquerai pas d’y retourner demain. J’ai fait des centaines d’images, j’ai rencontré et parlé à des personnes dans la rue et les ai photographiées. Je comprends pourquoi c’est sans doute le pays de la « Street Photography » ici. Je suis pour le moment dans un enthousiasme sans faille et j’ai quelques perles dans mes images, à mon goût ! A ce rythme-là, je vais rentrer avec 50 000 images !

Dès que j’ai un peu de temps, j’en poste quelques-unes et il faudrait aussi que je vous raconte les histoires autour, les histoires des images que je ne prends pas comme cet homme, ce homeless manchot avec une pancarte au bord de la route : « Too ugly to prostitute ! ». Ou ce type sur un pont au milieu de la Highway, qui danse pendant des heures avec un casque et un cœur en carton dans les mains. Mais ce sont des images que je n’ai pas prises. Je me suis toujours senti comme un photographe français américain !

Le site de Franck Gérard