Laissez glisser, papier glacé / Les sentiments, papier collant

Gamme-entiere-papeterieA défaut d’être publié dans « la Blanche », vous pouvez désormais y noter vos aphorismes, éclairs de génie et autres pattes de mouche. Gallimard lance sa ligne papeterie, bloc, carnets poche, grands cahiers, crayon HB assorti. La collection a été lancée le 22 octobre dernier…

Capture d’écran 2015-10-31 à 09.17.10En ouverture de chaque cahier, une citation, en fin le rappel de l’histoire de la collection Blanche (née en 1911).

Et… sur la couverture, un titre emblématique, version marketing. Qui a de quoi tarir toute inspiration, si on a un minimum le sens des hiérarchies : Voyage au bout de la nuit, L’Amour fou, Le Livre à venir, A la recherche du temps perdu qui peuvent certes être considérés comme des prolégomènes à des notes de voyage, confidences sur l’oreiller, brouillons ou notations sur un ennui profond mais peuvent aussi sidérer, voire consterner (et même les deux) ceux qui ne se prennent ni pour Céline, ni pour Breton, Blanchot ou Proust (gageons qu’il en reste).

Ces derniers pourront se rabattre sur « Bloc » (neutralité garantie), Cahiers, Exercices de style, Souvenirs personnels ou Carnets (Valéry, Queneau, Hugo et Saint-Exupéry, mais qui le remarquera ?) ou « Choses tues« … Ou en rester aux bons vieux cahiers Moleskine. Ou se dire que Gallimard assure désormais toute la chaîne, des fournitures de bureau à la publication, en passant par les ateliers d’écriture (1500 € les 4 séances de 6 heures…). Beaucoup d’appelés (payants), peu d’élus. Et un chapitre de plus aux objets insignes et dérivés, sujet d’un colloque passionnant de novembre.