La Planète des sages 2 : Thoreau par les cornes

Capture d’écran 2015-10-31 à 09.25.13

Sur le métier, Charles Pépin et Jul remettent leur ouvrage. La Planète des sages 2 paraît le 13 novembre prochain aux éditions Dargaud.

Jean-Paul Sartre qui entend éclipser Simone de Beauvoir, Socrate déclinant une invitation au banquet de Platon, Fukuyama qui ne peut s’empêcher de spoiler la « fin de l’histoire », Jul et Charles Pépin poursuivent leurs devoirs d’inventaire. Badiou, Camus, Chamfort, Cioran, Gandhi, Luther et Martin Luther King… ils sont venus, ils sont tous là (ou presque). 44 nouveaux philosophes (au sens de leur absence dans le premier tome et non au sens médiatique et éditorial, quoique) sont donc convoqués pour ce second opus. Le principe est inchangé, tandis que Charles Pépin détaille (avec sérieux mais aussi beaucoup d’humour), les principaux courants de pensée, les concepts des philosophes grâce à ses biographies didactiques et enlevées, Jul croque, dessine, brocarde, décale à tout va.

WXsJRGoedpBBWaKYGHuRQi3hxDq7zYHM-page4-1200

Loin de vulgariser, La Planète des Sages propose un voyage en philosophie pour apprendre en s’amusant. En 2011, lors de la sortie de L’ Encyclopédie mondiale des philosophes et des philosophies de Jul et Charles Pépin, j’écrivais ceci : «La Planète des Sages est née de la rencontre entre Charles Pépin, philosophe, écrivain, et Jul, dessinateur de presse. Un croisement (les intéressés me permettront cette image) surprenant de prime abord puisque leur projet de condenser 3000 ans d’histoire de la philosophie en 121 pages pouvait relever de la gageure. Voire de la mission impossible. Il n’en est rien bien au contraire. Et les tenants de « l’amour de la sagesse » y trouveront leur compte autant que les amateurs de cet art dit pas sérieux qu’est la bande dessinée. Parce qu’il faut le dire, La Planète des sages est ouvrage (en partie) sérieux. Présentés sous la forme de portraits courts (vie, œuvre, pensée), les textes de l’un répondent aux dessins de l’autre par des dialogues que ne renieraient pas Platon et Socrate et l’on pourrait même y voir une forme de maïeutique tant l’ironie et l’humour de Jul permet à Charles Pépin d’exprimer, de souligner (voire de réfuter) les croyances et courants de pensées mis en avant».

WXsJRGoedpBBWaKYGHuRQi3hxDq7zYHM-page7-1200

Le tome 2 est dans la même veine et le résultat toujours aussi intéressant, drôle, documenté, intelligent et lettré : les calembours de Jul et les notules de Charles Pépin sont autant de clés pour comprendre et donner envie de découvrir. Les modernes et les vivants succèdent aux disparus, Butler, Chomsky, Serres, et consorts intègrent la pléiade jul-pépinienne. Après Platon Lagaffe, La Planète des sages 2, le retour de la vengeance des philosophes hilarants.

WXsJRGoedpBBWaKYGHuRQi3hxDq7zYHM-page6-1200

La Planète des Sages, Tome 2, de Charles Pépin et Jul, 96 p. couleur, Dargaud, 19 € 99, en librairie le 13 novembre.

WXsJRGoedpBBWaKYGHuRQi3hxDq7zYHM-couv-1200