Dans le cadre de leur projet de fin d’études, plusieurs étudiant.es du Master Écopoétique et création d’Aix-Marseille Université se sont lancé.es dans l’aventure d’une revue. Le canevas de départ pouvait sembler simple : une revue écocritique, articulant des textes courts écrits par leur promotion dans le cadre de leurs deux années de master. Il leur a pourtant fallu tout imaginer, du titre à la charte graphique, articuler les textes, penser l’iconographie, tenir les délais — un numéro disponible pour l’ouverture du festival Le Murmure du monde. Le voici, à la date prévue.

Comment écrire aujourd’hui, « à quoi ça pourrait ressembler, un roman du XXIe siècle ? En quoi ça serait différent d’un roman du XIXe, par exemple ? », se demandait Pierre Ducrozet dans la note d’intention qui accompagnait L’Invention des corps, son dernier roman : ce serait un récit rhizomique sans doute, « sans centre, fait de plis et de passages, de liens, d’hypertextes, qui dédoublerait le mouvement du monde contemporain ». « Internet comme sujet et comme forme » sera donc le centre irradiant des deux grands entretiens que nous a accordé Pierre Ducrozet.