Camille de Toledo : Histoire du vertige (épisode 9, Maison de la poésie, 17 mai)

Dans le sillage de la parution de son remarquable Livre de la Faim et de la Soif, Camille de Toledo présentera ce mercredi 17 mai à 19h l’épisode 9 de son Histoire du vertige à la Maison de la Poésie de Paris en partenariat avec Diacritik et Remue.net.
 Dans ce neuvième épisode, il sera question du « Bartleby » de Melville, du procès contre le Madame Bovary de Flaubert, de la façon dans le régime moderne de la fiction s’est défini à partir de cette séparation juridique qui lui assure une « irresponsabilité » et comment, à l’ère d’un enchevêtrement fictionel-réel, cette séparation peut être repensée.
Comme l’explicite Camille de Toledo, « nous y évoquerons, en passant, le trouble des « alternative facts », ce qui nous arrive dans le régime concurrent des narrations qui est le nôtre, et nous nous demanderons, à partir de là, ce que les fictions peuvent transformer… C’est dans cet espoir de « réengager les fictions », que je voudrais vous raconter « l’histoire de la graine, du paysan et de Monsanto », et la solidarité qui les relie, pour répondre à l’emprise des « fictions d’entreprise » qui ont fondé le monde où nous vivons… ».

Rappelons ainsi qu’une fois par mois, depuis septembre et jusqu’au mois de juin, Camille de Toledo vous invite à suivre «Une Histoire du Vertige», cycle de lectures-conférences dont le principe se dit ainsi : de Cervantès à J.L. Borges en passant par Dostoïevski et Faulkner, les auditeurs seront invités à lire avec – penser avec – la littérature pour cerner les contours de notre contemporain, la façon d’habiter notre temps, ce vingt-et-unième siècle de furies et de colères.

Quel « savoir » la littérature porte-t-elle ? Quel mode d’existence peut-elle inspirer ? Quelle forme d’habitation pouvons-nous imaginer avec et par la fiction ? Voilà quelques-unes des questions qui sous-tendront cette « Histoire du vertige ». Une pensée joyeuse, autour et avec la littérature.

La séance 9 débutera à 19 heures et se tiendra à la Maison de la Poésie de Paris : Passage Molière, 157, rue Saint-Martin, 75003 Paris

Prochaine soirée, après celle du 17 mai, le mercredi 14 juin.

Comment réserver ? Pour assister au cycle « Une histoire du vertige », vous pouvez réserver directement sur le site de la Maison de la Poésie. Ou bien par téléphone : 01 44 54 53 00