Oui mais ça, c’était avent (7) : les Bidochon au musée

1507-1

Imaginez-vous déambuler dans les allées du Louvre, du MET ou du MoMa avec un Binet à la main plutôt qu’un académique catalogue d’exposition, voire un morne dépliant touristique qui ne rendrait pas grâce à la beauté des oeuvres accrochées aux murs… Ce serait le comble du chic, non ? Pour la quatrième fois, Raymonde et Robert (certes accompagnés de Patrick Ramade, ancien conservateur du Musée des beaux-arts de Caen et de Pierre Lacôte, médiateur conférencier au Musée des beaux-arts de Lyon) nous invitent à découvrir Bosch, Ingres, Hopper, Pollock, Vermeer, Canaletto, De Vinci… dans un opus fort justement nommé Un 4ème jour au musée. L’occasion de visiter virtuellement les plus grands musées du monde et leurs non moins célèbres oeuvres pensionnaires signées Berthe Morisot, Le Caravage, Van Gogh, Georges de la Tour, Daumier, Seurat ou Miró en lisant les notices éclairées et didactiques des deux curateurs tout en savourant commentaires et saillies des inénarrables Bidochon de Christian Binet. Avec quatre tomes parus, Un jour au musée permet ce (double) voyage dans le troisième art (selon la définition hégélienne) en (bonne) compagnie du 9ème (en remerciant au passage Morris et Pierre Vankeer qui ont inventé l’expression pour nommer leur rubrique apparue la première fois dans le numéro 1392 du journal Spirou le 17 décembre 1964 : « Neuvième art, Musée de la bande dessinée ». La boucle est bouclée.

musee