L’envoi, Laurent Deglicourt (Le voyage minuscule 15/22)

© Laurent Deglicourt
© Laurent Deglicourt

L’envoi de paquets était fréquent. Des livres le plus souvent – Gabriel était un gros lecteur durant les années collège – et être son pourvoyeur te plaisait. Un jour, il avait eu un problème technique avec son téléphone portable ; tu avais dû conserver l’appareil, le confier à un réparateur puis lui renvoyer. À cette époque, les tensions étaient à leur comble entre sa mère et toi et tu avais entamé une action en justice qui, enfin, allait te donner gain de cause et te permettre de voir davantage ton fils. Mais tu n’en savais encore rien et ta vie se résumait alors à une interminable anxiété : devoir en arriver là était déprimant, absurde ; tes nuits ressemblaient à un champ de ruines et tu te gavais de médicaments pour tenir le choc. Ce colis était d’autant plus précieux que ce téléphone était ton principal lien avec Gabriel.

Le site de Laurent Deglicourt