Bob Dylan : Quatre poèmes, traduction de Frédéric-Yves Jeannet

capture-decran-2016-10-20-a-16-16-25

Bob Dylan Time Out Of Mind
Bob Dylan Time Out Of Mind

MAL D’AMOUR

Je marche
dans les rues mortes
marche
avec toi dans ma tête
Mes pieds sont fatigués
Mon cerveau survolté
Et les nuages pleurent
Est-ce que quelqu’un a menti ?
Est-ce que là-bas quelqu’un a pleuré ?
J’ai parlé comme un enfant
Tu m’as fusillé d’un sourire
Pendant que je dormais
L’amour m’écœure
et d’être en plein dedans
Cet amour-là
J’en suis si écœuré
Je vois
Des amoureux sur le pré
Je vois
des silhouettes dans la fenêtre
Je les regarde jusqu’à la fin
Quand ils n’y sont plus
et je reste sur ma faim
accroché à une ombre
Je suis malade d’amour
L’horloge qui tape
Cet amour-là
j’en suis malade
Parfois
Le silence est tonnerre
Parfois
Je veux partir et errer
Pourrais-tu être vraie ?
Je pense à toi
et me le demande
Je suis malade d’amour
Si j’avais pu ne pas te rencontrer
L’amour m’écœure
J’essaie de t’oublier
ne sais pas quoi faire
et donnerais tout pour être avec toi

Bob Dylan
traduction: Frédéric-Yves Jeannet
Love Sick lyrics (Time Out Of Mind)© Sony/ATV Music Publishing LLC 1997
Bob Dylan Modern Times
Bob Dylan Modern Times


ESPRIT DANS L’EAU

Esprit dans l’eau
Ombre sur la surface
Je pense à toi
Et ne peux pas dormir

Je voyage par la route
jusqu’au petit matin
Tu es toujours dans ma penseée
Je ne peux pas m’en empêcher

Je t’avais oubliée
Quand tu es revenue
J’ai toujours su
qu’on n’était pas seulement amis

Quand tu es près de moi
ça crève les yeux
que je suis fou de toi
Tu devrais l’être aussi

Je peux pas t’expliquer
La cause de cette douleur
Tu as vrillé mon cœur
Tu as la clef de mon cerveau

J’ai pataugé dans la boue
en priant ceux de là-haut
Je sue du sang
Ton visage appelle l’amour

La vie sans toi
N’est rien pour moi
Si je ne peux pas t’avoir
Je me jetterai à la mer

Quelquefois je me demande
Pourquoi tu me traites si mal
Tu fais le bien dans la journée
Et le mal toute la nuit

Quand tu es avec moi
Je suis cent fois plus heureux que tu t’imagines
Et qu’importe le prix
Que je paie pour ça

Ils parlent partout de ta douceur
Toute la ville en parle
Mets de la douceur en moi
Et allons vite au lit

Je suis pâle comme un fantôme
Avec un bouton de rose à la main
Tu as déjà vu un fantôme ?
Non, mais tu en as entendu parler

Je te vois devant moi
Et suis aveuglé par la couleur
Je vais prendre bon soin
de ce qui est à moi

J’entends ton nom
Prononcé un peu partout
Je le dis comme je le pense
ça crée un lien entre nous

Maintenant ta voix si douce
Appelle d’un vieux sanctuaire
Je n’ai pas le choix
Je n’imaginais pas que tu oublierais

Je pourrais vivre toujours
avec toi sans problème
Sans que tu t’inquiètes
De t’occuper de moi

D’est en ouest
depuis le début du monde
Je le dis comme je le pense
Je veux être avec toi

J’ai été dans une bagarre
Je suis la tête contre le mur
Je m’en vais chérie
Je reviendrai à l’automne

Là-haut sur la colline
Tu peux penser à moi
Tu m’as laissé sans voix
Cet amour va me tuer

Je veux être avec toi au paradis
Et ça semble si injuste
Que je puisse pas aller au paradis
Parce que j’ai tué un type

Tu penses que j’ai dépassé l’âge
Que je ne suis plus assez jeune
Montre-moi ce que tu as à m’offrir
Et on aura du bon temps

Bob Dylan
Traduction: Frédéric-Yves Jeannet
Copyright © Sony/ATV Music Publishing LLC, Warner/Chappell Music, Inc, Shapiro Bernstein & Co. Inc. 2006
Bob Dylan Modern Times
Bob Dylan Modern Times

DERRIÈRE L’HORIZON

Derrière l’horizon, derrière le soleil
Où l’arc-en-ciel s’arrête la vie commence
Dans les longues heures du soir sous la poussière d’étoiles là-haut
Derrière l’horizon il est facile d’aimer

Je suis traversé de désir
Et pourquoi pas ?
Dans la flamme & le feu
Je construirai mon monde autour de toi

Derrière l’horizon, au printemps ou à l’automne
L’amour attend toujours pour l’un ou l’autre

Derrière l’horizon de l’autre côté de la frontière
Vers minuit on sera du même côté
Dans la vallée l’eau est froide
Derrière l’horizon quelqu’un prie pour toi

Mon cœur déchiré bat encore
Un ange m’a embrassé
Mes souvenirs ont sombré
Dans un bonheur mortel

Derrière l’horizon, à la fin des fins
Chaque pas que tu fais, je le fais aussi

Derrière l’horizon souffle le vent de la nuit
La phrase d’une mélodie d’il y a très longtemps
Les cloches de Ste Marie, comme elles tintent
Doucement derrière l’horizon, je t’ai trouvée à temps

Il fait sombre et morne
J’ai prié en vain
Je suis vieux et las
Je me suis repenti

Derrière l’horizon sur la mer qui trahit
Je ne peux croire que tu aies oublié notre amour

Derrière l’horizon sous le ciel écarlate
Dans la lumière douce du matin je te suis des yeux
dans des contrées & royaumes et temples de pierre
Derrière l’horizon et jusqu’à l’os

C’est la bonne époque de l’année
Quelqu’un là-bas est sur le qui-vive
Il y a toujours une raison
pour qu’une vie humaine soit épargnée

Derrière l’horizon le ciel est si bleu
J’ai plus d’une vie à vivre pour t’aimer

Bob Dylan
Traduction: Frédéric-Yves Jeannet
Wilhelm Grosz, Jimmy Kennedy • Copyright © Sony/ATV Music Publishing LLC, Warner/Chappell Music, Inc, Shapiro Bernstein & Co. Inc.

 

Bob Dylan Love and Thelft
Bob Dylan Love and Thelft

LUMIÈRE DE LUNE

Les saisons changent et mon cœur triste voudrait
Entendre à nouveau le chant doux de l’oiseau chanteur
Viendrais-tu avec moi sous la lumière de lune ?

Crépuscule, le jour s’en va, orchidées, coquelicots, Suzanne aux yeux noirs
La terre et le ciel se mélangent avec la chair & les os
Viendrais-tu avec moi sous la lumière de lune ?

L’air est épais et lourd le long du remblais
Où les oies ont volé dans la campagne
Viendrais-tu avec moi sous la lumière de lune ?

Oui, je prêche la paix et l’harmonie
Les bienfaits de la tranquillité
Mais je sais quand il est l’heure de frapper
Je te ferai traverser la rivière ma chérie
Tu n’as pas besoin de t’attarder ici
Je sais ce que tu aimes

Les nuages deviennent pourpres – les feuilles tombent
Les branches jettent une ombre sur la pierre
Viendrais-tu avec moi sous la lumière de lune ?

Les allées de cyprès, mascarades d’oiseaux & d’abeilles
Les pétales, roses et blancs, que le vent a dispersés
Viendrais-tu avec moi sous la lumière de lune ?

La mousse qui traîne et la lueur mystique
Floraisons pourpres douces comme la neige
Mes larmes vont jusqu’à la mer
Médecin, avocat, chef indien
Seul un voleur peut attraper un voleur
Pour qui sonne le glas, mon amour ? Pour toi & moi

Mon pouls est dans ma paume – les collines à pic
Des champs jaunis où les chênes tordus gémissent
Viendrais-tu avec moi sous la lumière de lune ?

Bob Dylan
Traduction: Frédéric-Yves Jeannet
Copyright © 2001 by Special Rider Music