Abécédaire de Frank Smith

Frank Smith en toutes lettres de A comme Rimbaud à Z comme zagzig.
Capture d’écran 2016-02-28 à 15.07.19

Arthur Rimbaud

La syntaxe et le lexique rimbaldiens sont des détours inépuisables chaque fois over-limités pour révéler la vie dans les choses. (Note pour le livre du monde à écrire : passer et repasser au crible de l’intelligence contemporaine les mots de Rimbaud pour démentir la violence du monde.)

Bartleby

C’est la figure de la littérature à venir, à ré-inventer. Un vœu : construire un Bartleby du 21ème siècle. L’appel à projet, là aussi, est lancé…

fonctions-bartleby-de-frank-smith-2-par-michael-morettiCo-errance

Cette intuition que l’a-venir de la communauté humaine ne pourra sortir de ses excès catastrophiques qu’en fonctionnant selon une logique de la co-errance : une co-habitation, conjugaison à distance des hommes, des femmes, des enfants, entre eux, à tout instant, et dans tous les sens, alliée à une co-existence des langues entre elles, à tout moment, et dans tous les sens. Rétablir le rapport humain, confronter la multiplicité des paroles qui enveloppent et qui se développent les unes dans les autres, qui font passer à l’acte enfin commun. Il n’y aurait pas d’autre vie que celle qui connecte et fait converger des voisinages.

Deleuze (Gilles)

Je l’ai reconnu. Et j’en ai pour le connaître jusqu’à la fin de mes jours.

Écrire

N’en pas finir de finir. On ne peut tenir dans la vie que depuis les vitesses d’écriture acquises. Le besoin de mouvements, de vecteurs porteurs, de rythmes. Ça fait tout vibrer ensemble.

Frontières

Tracer des frontières, c’est traquer/marquer la mort dans le vivant. C’est déchoir à une puissance illimitée.

imageGuantanamo

Ce serait un véritable soulagement et une victoire pour la liberté individuelle si le président Obama parvenait à « refermer un chapitre » de cette histoire américaine nauséabonde. Mais aussitôt dévoilé au Congrès son nouveau plan pour la fermeture de la prison militaire, dont le transfert de 35 des 91 détenus actuels dans d’autres pays, a immédiatement et sans surprise suscité de vives réactions dans le camp républicain. Quand bien même ce projet de fermer Guantanamo ne serait pas avorté, on ne pourrait pas s’empêcher de penser à la crise généralisée de tous les milieux d’enfermement, prisons, hôpitaux, usines, écoles, familles. Le contrôle généralisé est la bête monstrueuse de notre proche avenir. Et si les prisons fonctionnent comme des dispositifs d’enfermements à système clos, les autres formes de contrôle à l’œuvre (hypersurveillance numérique, rétablissement des inspections aux frontières, etc.) se modulent et s’auto-déforment en permanence.

1286596551

Image

Apprendre à voir cadre ce qui nous rend aveugle. Chercher l’image qui ne se contente pas de représenter mais élabore et ajoute à l’événement.

Je pense à toi

Le premier mouvement vers un autre, c’est une pensée à lui. Cesser de penser comme un moi, pour se vivre comme un flux, un ensemble de flux en relation avec d’autres flux, hors de soi et en soi.

katrina-de-frank-smithKatrina

Ce n’est pas parce que c’est réel que ça n’existe pas.

1326320081Los Angeles

Ville d’adoption. Ville de Chandler et de Baldessari. Ville qui inclut toute la série des villes du monde, elle exprime ainsi le monde entier.

Mots

Je voudrais les rendre aux animaux.

Neutre

Ou ne pas se prononcer.

On

C’est l’impossible présence à soi au nom de l’impossible présence. On n’a pas encore cherché toutes les ressources de ce pronom impersonnel en français, et je préférerais les trouver dans toutes nos vies précaires.

Post-poésie

Un nouveau stade de la poésie qui rende libres tous les dispositifs verbaux, l’autonomie de l’intérieur, un intérieur sans extérieur. Mais elle a pour corrélât l’indépendance de la façade, un extérieur sans intérieur. L’ensemble des processes quand dire c’est faire et quand la littérature n’est pas faite du tout d’un ineffable mais d’un non-ineffable.

imageQuestion politique

Essentielle pour qui se respecte et respecte les autres.

Reznikoff (Charles)

L’homme sans nom. Je pars cet été à San Diego pour examiner ses manuscrits. J’imagine que cela ne m’apprendra rien de nouveau. Mais je souhaite vivre ce vide-là.

Séries et listes

Donner consistance au réel, ça passe par raccorder des mots, établir une suite de grandeurs des phrases qui croissent ou décroissent suivant une certaine loi qui serait le style de l’écrivain. Et cette collection d’ordre de faits, de choses, d’êtres d’une nature quelconque, classés suivant une même loi, d’après un même mode, servent à émettre des signaux. Qui multiplient les passages et les rencontres, les significations. Les séries et les listes dedans, elles constituent ainsi un véritable accumulateur d’énergie poétique.

Traces d’archives

Si le langage est le seul être qui existe au monde de répétable, alors il y a une éthique à cette attitude : il faut incessamment relire le passé afin d’essayer de prendre et de comprendre l’actuel présent. Partir d’un document, d’un témoignage, déblayer, ouvrir le temps, prendre par la main et lâcher la main, atteindre aux couches de sens profondes, exposer et montrer les victimes de la catastrophe, fendre : pourfendre : refendre.

Vidéo

J’essaie de voir des choses que je ne voyais pas. Je rêve d’un film qui en un long et unique plan-séquence infini explorerait le monde.

ZagZig

Une collection de livres/Cds d’artistes aux Éditions Dis Voir. On n’a pas eu Bowie, on aura Zorn, Byrne et Muhly.

f73ace61bd9c01ca9837d1df4393a902_couvFFrank Smith a récemment publié : Katrina, Éditions de l’Attente, 2015, 136 p., 11 € ; Résolution des faits, Éditions Fidel Anthelme X, 80 p., 10 € ; Fonctions Bartleby – Bref traité d’investigations poétiques, Éditions Le Feu Sacré, 2015, 72 p., 7,50 €.

Sur le site de la revue La vie manifeste, un entretien avec Frank Smith sur trois de ses films, par Sébastien Zaegel et Jean-Philippe Cazier

Dans le cadre du Festival Hors Pistes, au Centre Pompidou, sera projeté Le film des visages de Frank Smith (vendredi 6 mai à 20 h).

image