Les coulisses de la rédaction (passent la 5ème)

Logo DK23 septembre, 23 octobre, la rédaction de Diacritik a donc fêté hier et plus ou moins dignement son premier mois d’activité. Après s’être longuement écharpé sur le choix du terme (« mensiversaire » pour les uns et « moisiversaire » pour d’autres), il a été décidé que l’on n’utiliserait pas de mot valise qui ne serait pas dans le dictionnaire. Ces coulisses de la rédaction vous proposent donc aujourd’hui un bilan au narcissisme assumé, cédant à un désir freudien d’introspection pour vous raconter ce mois-plaisir, ce mois idéal…

Quid de nos vies ?

La rédaction s’étoffe avec l’arrivée de Guillaume Carreno et Douglas Hoare, Jean-Philippe Cazier, Camille Le Falher-Payat et Arnaud Rakoon qui viennent donner à Diacritik un petit côté « sons et lumières » qui lui manquait cruellement dans ses débuts.

Vous avez donc pu découvrir successivement Barbagallo, Mensch et Nova Heart, Tearaway Unfolded et « Papers please », Scorcese à Paris, le MET (plus ultra), de la pornologie et Mathieu Larnaudie en Grand Entretien ou le pape à New York… prouvant au passage que Diacritik affectionne définitivement de pratiquer le grand écart dès qu’il le peut. Et en toute modestie, on n’en est pas peu fier.

Capture d’écran 2015-10-24 à 11.51.31

Au-delà du contenu (en n’oubliant pas au passage que l’on a parlé du dernier Woody Allen, d’Arnaud Desplechin, de L’atelier Mastodonte, de John Giorno au Palais de Tokyo, de la kitchen attitude de Jay McInerney, de la nuit gay de Canal et de Dix pour cent, la rédaction s’est longuement demandé si elle devait parler du contenant (avec les chantiers techniques en cours qui n’intéressent que l’administrateur du site) et les premiers chiffres d’audience qui sont tombés (c’est une figure de style, en fait ils sont en hausse constante et on en est très heureux, un grand merci à vous).

En un mois d’activité et 192 articles, Diacritik a accueilli 15292 visiteurs uniques et 48758 pages ont été vues, ce qui nous ravit sincèrement. Mais notre plus grande surprise reste d’être lus au-delà des frontières hexagonales : on a même un abonné monégasque ! Et puis les trois fondateurs de Diacritik ont explicité le projet pour Bookalicious.

What’s next ?

Capture d’écran 2015-10-24 à 11.56.56A venir (pêle-mêle) dans les prochains épisodes : Cyril Pedrosa (le critique BD se faisant attendre, il a été rappelé à l’ordre par le rédacteur en chef), Patrice Chéreau, Hédi Kaddour (pour une « interview Stendhal »), Oliver Rohe, Astérix, Benoît Virot (Le Nouvel Attila), Miles Hyman et ses « drawings », James Bond, Dennis Lehane… bref, on ne chôme pas en coulisses malgré les vacances scolaires. Boris-Hubert Loyer s’est rendu au Musée Soulages de Rodez mais il a oublié son appareil photo, en reporter de l’extrême un peu Tournesol. Cela dit, il se murmure qu’il en parlera quand même. Et puis Danièle Rivière des éditions Dis Voir, Warhol, Francesca Woodman, et on ne vous dit pas tout.

Pour finir, nous sommes très heureux de vous faire partager les premiers témoignages de lecteurs, avec notamment la jeune Natasha B., 10 ans, qui nous a envoyé un montage vidéo à faire pâlir de jalousie l’équipe technique de Diacritik.

Et pour clore cette cinquième des Coulisses de la rédaction, l’équipe adresse ses pensées affectueuses à Johan Faerber.