Billet proustien (5) : Cache-cache orgasmique (À l’ombre des jeunes filles en fleurs)

Marcel Proust

Jolie l’idée que celle de ces jeunes filles jouant à cache-cache aux Champs-Élysées alors que ceux-ci tiennent encore du terrain vague. Survient Marcel auquel une Gilberte aux tresses enfantines restitue la lettre que le garçon a adressée au père Swann et dans laquelle il plaidait l’honnêteté de ses intentions envers la gamine. Mais, voilà, les parents « ne gobent pas » le jeune godelureau et la lettre fait retour au destinateur via Gilberte. Bien vu du paternel toutefois qui renvoie la missive au moment même où Marcel se découvre tenté par le corps de l’adolescente. Bien vu tout autant de Marcel qui prend prétexte de la lettre pour défier son amie en un corps à corps tout végétal :

« Je tâchais de l’attirer, elle résistait ; ses pommettes enflammées par l’effort étaient rouges et rondes comme des cerises ; elle riait comme si je l’eusse chatouillée ; je la tenais serrée entre mes jambes comme un arbuste après lequel j’aurais voulu grimper ».

De là qu’arrive ce qui devait arriver chez l’adolescent en désir :

« au milieu de la gymnastique que je faisais […] je répandis, comme quelques gouttes de sueur arrachées par l’effort, mon plaisir auquel je ne pus pas même m’attarder le temps d’en connaître le goût ».

Après quoi, Marcel qui s’est repris n’a plus d’autre envie que de rester coi auprès de son amie alors que celle-ci qui y a « pris goût » relance le jeu, disant candidement :

« — Vous savez, si vous voulez, nous pouvons lutter encore un peu. »

Et Marcel de s’exécuter pour empêcher que l’adolescente n’aille se faire des idées et ne soupçonne son camarade d’avoir pris un plaisir égoïste au combat :

« un certain mouvement rétractile et contenu de pudeur offensée qu’elle eut un instant après, me donna à penser que je n’avais pas eu tort de le craindre ».

Ainsi Swann père avait raison de redouter « les jeux de vilains » qui s’annonçaient. En quoi il était bien un bourgeois de la Belle Époque redoutant les éjaculations accidentelles suivies de grossesses non voulues.

Marcel Proust, À l’ombre des jeunes filles en fleurs, Folio, p. 64-65.