Les coulisses de la rédaction 13 : un portrait robot de site de rencontre (Tara Lennart)

Diacritik continue même en vacances… Cette semaine, vous avez pu lire des articles sur Manuel Candré, mais aussi le « Deleuze aujourd’hui » de Manuel Candré, aller au cinéma avec Lelouch et Jacques Tati, comprendre « pourquoi le saut des baleines« , regarder d’un autre œil les polices de caractère, mais aussi Pierre La Police, redécouvrir Laurent Jenny ou Poppy Z Britecuisiner une dinde avec Fitzgerald, et aller à New York et même « sous les couvertures » avec Alban Lefranc.

Tara Lennart, poursuivant notre grande entreprise de découverte des membres de la Newsroom de manière oblique, a décidé de détourner les questionnaires portraits robot des sites de rencontre. Pour, explique-t-elle, « ces questions bateau destinées à donner une idée de la construction d’image de la personne derrière un pseudo aléatoire. Avec un peu d’humour et de cynisme, car ne soyons pas trop sérieux : tout n’est que littérature ».

Tu es

Une fille. Je crois. Mais j’aurais bien aimé avoir une belle moustache comme le chanteur de Metallica. Et même : être le chanteur de Metallica, carrière que j’envisage depuis l’âge de 7 ans, mais qui semble un peu compromise car je joue assez mal de la guitare. On pourrait considérer que, du haut de mon vélo tout terrain et de mon déguisement de Batman, j’ai un peu lancé la problématique du genre en France, dès les années 90. Si le poste de chanteur de Metallica devenait vacant, qu’on me tienne au courant.

Age

Variable d’une année sur l’autre.

Tu habites

Dans une maison. Parfois dans un appartement. Au fond des bois. Parfois à Paris. Ou ailleurs, car ailleurs c’est agréable, aussi. L’herbe est généralement plus verte et c’est reposant de déambuler dans un pays où on ne comprend pas la langue. ça fait aussi du bien de traverser Paris à Pieds, du Marais à Montmartre ou de Saint-Germain à Pigalle.

Ta situation

N’étant pas très forte en géographie et particulièrement mobile, je ne saurais pas dire avec une exactitude fiable là où je me situe actuellement.

Quelle est ta principale qualité

Les qualités sont un argument marketing destiné à se montrer sous son jour le plus vendeur, un peu comme un lot de chips en promotion. Au final, il ne s’agit que de faire oublier que les chips nuisent à la ligne et contiennent trop de sel. Pareil pour les qualités.

Quel est ton principal défaut

A l’identique, les défauts supposés servent à faire ressortir les « qualités » d’un individu, à noyer sa personnalité et ses paradoxes dans une catégorisation Capture d’écran 2015-12-09 à 09.50.08sociale qui sectorise la richesse de caractère de façon arbitraire. Peut-on limiter un individu à ses qualités et ses défauts, tous deux subjectifs, au final ? Ce qui semblera être un défaut pour certains (ne pas manger de viande ou faire le ménage à 3 heures du matin) sera une qualité pour moi. A l’inverse, les qualités des gens (être du matin, optimiste, aimer la musique brésilienne ou les films comiques) me feront rêver d’une île norvégienne au delà du cercle polaire. Au final, chacun voit midi à sa porte, et moi je suis jetlag.

Quel est ton caractère ?

CQFD : relativement mauvais.

Tes expressions favorites

« Putain », devenu signe de ponctuation. Quand on y pense, c’est un beau mot « putain », au niveau de la sonorité, de l’articulation des consonnes et des voyelles. C’est une action féministe, aussi, de s’exclamer « putain ». On rappelle indirectement le fait qu’il n’existe pas, pour exprimer ses émotions de façon ainsi condensée, d’homologue masculin dans le vocabulaire. L’émotion est donc féminine, l’émotion renvoie à nos instincts premiers, troubles et dominés par une sexualité latente, un désir non avoué et fantasmatique. Bref. Si « putain » était remplacé par « plombier », ça aurait moins de charme.

La vie de couple

The_Journals_Faber_00

Incompatible avec la littérature. Il n’y a qu’à voir Sylvia Plath et Virginia Woolf.

Virginia Woolf
Virginia Woolf

Opinion sur le tabac

Ancienne fumeuse assidue qui rêve de cigarettes assez régulièrement pour songer à en parler à sa psy. Mon royaume pour un paquet de Dunhill rouges!

Tu aimes

Les pâtes. Peut-on envisager de vivre sans pâtes ?

Tu n’aimes pas

Les animaux morts dans mon assiette. La télévision. Le bruit. Le rhum. L’expression « miss ». L’odeur de la nourriture dans le train.

Ton signe astrologique

Gémeaux. Ce qui signifie que je répondrai « comme tu veux » ou « tout me va » à des questions du genre, « tu préfères des sushis ou un burger ? », « Marais ou Montmartre ? »

Ton niveau d’études

Intolérante au système scolaire traditionnel car surdouée à tendance complexée.

Ta situation professionnelle

Assez confortable pour me permettre de manger bio, végétarien et de boire de la Budweiser.

Tu parles

Peu. Ou trop, en faisant des gestes, que ça soit en français, en anglais ou en espagnol. Au moins quand je lis de l’arabe ou du tibétain, je ne fais pas de gestes.

Pratique sportive

Les arts martiaux philippins, actuellement. Après quelques années de karaté, aïkido, krav maga, viet vo dao et kick boxing. J’aime les gens.Pour le leur prouver, je surfe, aussi. Du longboard. C’est beau le longboard, surtout au coucher de soleil sur une plage rien que pour soi.

Activités culturelles

Compulsives. Expos photo, expos d’art moderne, expo d’art brut, musées, galeries. Sans culture, sans activités culturelles, je me sens exilée. Ou comme une plante oubliée derrière une vitre chez ta grand-mère.

Tes films favoris

Si possible ennuyeux, toujours en VO, quel que soit le pays d’origine. S’ils peuvent être déprimants, sinistres, violents, ou totalement artistiques sans aucune autre justification, c’est parfait. J’aime les films intelligents, décalés, dérangeants. Par exemple, ceux de : Gaspar Noé, David Lynch, Gregg Araki, Xavier Dolan, John Waters, Quentin Tarantino, Michael Haneke, Park Chan Wok…

Ta littérature favorite

La littérature! Avec une forte prédilection pour la littérature américaine, Marguerite Duras, la littérature underground et Rimbaud. Je peux développer, mais ça serait très long.

Tes gouts musicaux

Mauvais, d’après les musiciens classiques car j’aime Indochine et la cold wave, Patti Smith et le punk, les Rolling Stones et le rock et ne cache pas une tendre sympathie pour Rihanna et Céline Dion, à partir d’un certain degré de boisson, elle-même distillée à un certain degré. J’appelle ça de l’éclectisme et de la curiosité, mais va faire comprendre le concept quand tu ajoutes « électro minimale Berlinoise » dans la même phrase…

Toi et les voyages

Berlin, épouse moi.

Tes loisirs

Entre les jeux vidéos, le projet d’une micro-brasserie et d’un potager en biodynamie, il ne me reste pas beaucoup de temps pour dormir.

Toi et la politique ?

J’aimerais pouvoir voter Bret Easton Ellis, mais on m’a expliqué que ça n’était pas possible.

Bret Easton Ellis
Bret Easton Ellis

Tes projets ?

Instaurer une dictature culturelle humaniste. Vu l’état actuel du pays, ça va être long, mais j’y travaille d’arrache-pied. Pour le programme, demandez-moi, il est en cours d’élaboration.