Stéphane Audeguy
Stéphane Audeguy

Les lauréats 2016 du prix Wepler ont été annoncés en direct dans l’émission d’Augustin Trapenard, Boomerang, sur France Inter ce matin.
Prix spécial du jury Ali Zamir pour Anguille sous roche (éd. Le Tripode) et Prix Wepler 2016, Histoire du lion Personne de Stéphane Audeguy dont Laurent Demanze avait parlé voici quelques semaines. Revoici son article :

Instagram Augustin Trapenard

Le comité de visionnage de Diacritik a regardé 21cm, la nouvelle émission littéraire de Canal Plus dont la première a eu lieu hier soir à 22h50. Verdict façon jury d’épreuve de patinage artistique, avec ses notes techniques (on plaisante) et la subjectivité assumée d’enfin voir une nouvelle émission consacrée aux livres à la télévision. Fût-elle sur une chaîne cryptée.

Capture d’écran 2015-10-26 à 03.25.31
Faut-il encore présenter Edmund White, biographe de Genet et Rimbaud, romancier américain dont l’œuvre — au-delà de ses qualités littéraires — a contribué à faire reculer les barrières des sexes et des genres ? Qu’il s’agisse de sa tétralogie autobiographique — Un jeune Américain (1982), Tendresse sur la peau (1988), La Symphonie des adieux (1997), L’Homme marié (2000) —, de ses romans, de mémoires (City Boy en  2010), c’est la société américaine que White met en perspective, interroge, dont il sonde les tabous et les avancées, les mutations sociétales et culturelles.