Festival « Littérature en jardin » : 28-30 août 2020

Le festival Littérature en jardin a pour vocation de construire, chaque soir, de nouvelles hétérotopies, selon la définition de Foucault, soit ces « espaces concrets qui hébergent l’imaginaire ». Invitations à une immersion dans la nuit comme dans la nature et la littérature, les soirées se tiendront au château de Montaigne, au château Dassault de Saint-Emilion et à la maison Graziana de Libourne, du 28 au 30 août 2020.

Vendredi 28 août 2020, Maison Graziana (Libourne) : 20h30, lecture rappée de Marin Fouqué d’après son roman 77 (Actes Sud) suivi à 22 heures de Rhythm and Poetry du trio Lexie T, Maras et Fleyo.

Samedi 29 août, Château Michel de Montaigne : 18 h, rencontre avec Marie-Hélène Lafon pour une conversation « Le pays, l’écriture ») autour de l’ensemble de son œuvre. Le nouveau roman de Marie-Hélène Lafon, Histoire du fils, vient de paraître aux éditions Buchet-Chastel.

21h : Boutès, récit récital avec Pascal Quignard et Aline Piboule au piano, création originale d’un récit récital qui sera ensuite accueilli à la BNF lors de la grande exposition « Pascal Quignard, fragments d’une écriture ».

22h30 : Le souci de la terre, lecture dessinée avec Frédéric Boyer et Alfred. Le Souci de la terre est une nouvelle traduction des Géorgiques de Virgile par Frédéric Boyer (Gallimard, 2020).

Dimanche 30 août, Château Dassault (Saint-Emilion) : 10h-13h, Promenade avec l’artiste promeneur et biologiste Hendrik Sturm.

16h30 : Les Zozios, lecture de Jacques Demarcq.

18 h, performance de Véronique Aubouy, Tentative de résumer À la recherche du temps perdu en une heure.

Renseignements et réservations sur le site du festival.