Oui mais ça, c’était avent (5) : « Alfred, Quentin et Pedro… »

CVcherchtrouv_278x315.indd

On cherche de quoi ravir pour Noël un individu compliqué, compromis bâtard entre le cinéphile et le bédéphile, qui ne sait pas lui-même ce qu’il préfère entre scruter les images sur l’écran et feuilleter celles imprimées sur les planches ? Inutile de continuer à maudire son indétermination, car Alexandre Clérisse apporte une solution à ce dilemme avec Alfred, Quentin & Pedro sont sur un plateau (Milan et demi).

Le livre, drôle et beau, transforme en jeu de piste l’œuvre d’une poignée de réalisateurs triés sur le volet (Tim Burton, Stanley Kubrick, Wes Anderson, Michel Gondry, Alfred Hitchcock, Steven Spielberg, Pedro Almodovar, les frères Coen, David Lynch, Martin Scorsese et Quentin Tarantino). À la façon d’une double page de « Où est Charlie ? », l’enjeu consiste à dénicher la figure de chaque cinéaste (mais pas que), dissimulée au milieu du fourmillement de leurs propres créations, paysage panoramique et mental au sein duquel se télescope leur filmographie, leurs personnages, les décors dans lesquels ils évoluent… Le graphisme pop, stylisé et multicolore de Clérisse se prête à merveille à cet exercice, avec pour résultat des fresques psychédéliques doucement acidulées. On en attendait pas moins du dessinateur des remarquables Souvenirs de l’empire de l’atome et L’Été Diabolik, tous deux excellemment scénarisés par Thierry Smolderen – bandes dessinées qui compléteraient idéalement le livre-jeu au pied du sapin.

diagramme-realisateurs