Frank Smith : Écrire pour

Écrire aujourd’hui (2) : Frank Smith

 

Écrire pour écrire pour parler et dire.
Écrire pour construire des lignes de livres, lignes de mondes et dire.Écrire pour se dire pour se penser et penser. Écrire pour crier.
Écrire pour crier les quatre points cardinaux.
Donner un cri aux mots et aux phrases.
Écrire pour fracturer l’ordre du discours briser l’ordre du monde.
Écrire pour dégonder le langage la mort des mots d’ordre.
Dire d’une dimension si possible, si possible collective.
Écrire pour une parole, modes de vie et existence autres.
Porte-voix d’écriture, dénouer la ressource-langue.
Faire pivoter les mots, les phrases suffisent à faire naître tout un monde.
Remplacer les mots par les mots, l’écriture par l’écriture.
Écrire pour questionner, à la jonction des signes qui viennent.
A l’épreuve du réel et écrire, à l’épreuve de l’actuel et écrire.
Rien n’est jamais présent, écrire pour m’atteindre et mésécrire.
Écrire en moins puisque rien jamais ne nous appartient en propre.
Déconcevoir jugement et interprétation, débouter analogie, désamidonner opposition.
Mouler des infinitifs présents, écrire.
Dans la brèche entre réel et pensée, entre passé et maintenant, écrire.
Admettre et évaluer le réel, écrire on écrit.
Bifurquer de nouveaux sens, la littérature est un fait de langage.
Écrire pour placer ce fait en état d’émergence.
Pour restreindre l’éloignement du monde.
Trahir la syntaxe, la grammaticalité des discours.
Désinformer le langage dans le vivant des choses.
Dire la vie dans les choses, couper les coupes, écrire.
Intensifier la langue, on écrit.
On énonce les chiens pluriels, ce que les hommes se font.
Tremblements, ondulations, frissons de langue, écrire.
Machiner le monde, mentir et démentir, former et déformer, écrire.
Un imprévisible à épuiser et avoir un corps, écrire.
Expérimenter et entendre les cris, écrire.
Écrire et atteindre où l’écriture n’a plus à donner ses raisons.
Un rire par effraction de langue.
Dostoïevski :
« Je ne vous laisserai pas tranquille tant que vous n’aurez pas rendu compte de chaque victime de l’histoire ».

Frank Smith

 

Frank Smith a récemment publié : Résolution des faits, éditions Fidel Anthelme X, 2015, 80 pages, 10 € ; Fonctions Bartleby, bref traité d’investigations poétiques, éditions Le Feu Sacré, 2015, 72 pages, 7 € 50 (lire les premières pages)

image