Depuis le 1er janvier 2020, 31 familles sans logis occupaient l’ancien commissariat du 18 rue du Croissant (75002). Le 2 juillet, leur expulsion a été prononcée par la justice, sans proposition d’aucun logement. A la suite d’actions et de luttes, les familles ont finalement été logées mais dans des conditions indignes : en hôtel où plusieurs personnes doivent cohabiter dans une même pièce ; en foyer social sans possibilité de cuisiner ou même, parfois, avec interdiction… d’utiliser l’ascenseur ; dans des zones industrielles isolées ; aucune prise en compte du lieu de scolarisation des enfants ; etc. La possibilité d’obtenir des papiers n’est pas évoquée (la plupart des adultes qui composent ces familles travaillent…). Un rassemblement solidaire a eu lieu le 27 août devant le 18 rue du Croissant. Aucun parti de gauche n’était présent (et aucun parti de droite…). Reportage photo de Jean-Philippe Cazier.

Depuis plusieurs semaines, une centaine de migrants mineurs sont installés dans le square Jules Ferry, dans le 11e arrondissement. Les pouvoirs publics ne reconnaissent pas leur minorité et aucune aide de l’Etat ne leur est proposée. Aujourd’hui, sur la place du Palais Royal, à Paris, à l’appel de plusieurs associations, avait lieu un rassemblement en soutien à ces mineurs dont les droits sont niés. Reportage photo de Jean-Philippe Cazier.