Cest presque une institution qui va cesser de paraître le 30 avril prochain, New Musical Express, abrégé depuis belle lurette en NME, magazine musical grand-breton dont l’aura est internationale. Créé en 1952 NME, dont le siège a toujours été à Southwark, au sud de London Bridge, est devenu hebdomadaire en connaissant une expansion phénoménale et en profitant du boom musical des années 1960.