Dans le sillage de la parution de son remarquable Livre de la Faim et de la Soif, Camille de Toledo présentera ce mercredi 19 avril à 20h l’épisode 8 de son Histoire du vertige à la Maison de la Poésie de Paris en partenariat avec Diacritik et Remue.net.
Dans ce huitième épisode, l’écrivain entamera une réflexion sur Tandis que j’agonise de Faulkner, sur la multiplication des points de vue, sur le cercueil d’Ismaël – à la fin de Moby Dick – et sur la manière dont le cercueil continue de se construire dans le « Tandis que j’agonise », comment s’organise une vie dans « l’après », quand la fin est déjà finie et que tout se poursuit.

Ernest J. Gaines

A l’heure où Barak Obama, que Donald Trump soupçonna longtemps à voix haute de n’être pas un vrai Américain, s’apprête à quitter la scène, le court roman d’Ernest J. Gaines, L’homme qui fouettait les enfants, paru l’an dernier aux États-Unis (The Man Who Whipped Children), claque sous la langue comme un bon verre de gnôle, avec une salutaire et magistrale saveur.