A Potlatch ceremony, Edward Curtis, 1930, The US Library of Congress.
A Potlatch ceremony, Edward Curtis, 1930, The US Library of Congress

Potlatch ? Un vocable étonnant, il ne s’agit pas d’une prononciation auvergnate ou germanique de potage ni d’une dérivation phonétique portugaise de pot de lait, mais d’un mot issu du champ sémantique du dialecte (chinook) d’une tribu amérindienne et sorti de l’oubli par le très regretté René Girard (disparu le 5 novembre 2015) dans le cadre de sa théorie sur le désir mimétique.