William Faulkner en 1954

Lorsque William Faulkner publia son quatrième roman The Sound and the Fury, en 1929, le moins que l’on puisse dire est que d’une part les ventes furent laborieuses pour culminer à 3.300 exemplaires trois ans plus tard, et d’autre part que l’accueil de la critique fut loin d’être délirant d’enthousiasme. Et ce n’est que vingt plus tard qu’émergea un début de reconnaissance critique… à l’aune du Prix Nobel de littérature décerné à l’auteur.

Les 26, 27 et 28 novembre derniers, ont eu lieu aux Bouffes du Nord trois après-midis de rencontre avec Peter Brook et ses collaborateurs, qui proposaient de redécouvrir avec le public les secrets de ce qu’ont vécu les murs de ce théâtre – qui a été le sien pendant quarante ans et où se jouait alors son spectacle, The Valley of Astonishment.