The Thames Barrier

Les tristement célèbres inondations de 1953, consécutives à un énorme orage en Mer du Nord dans la nuit du 31 janvier au 1er février, ont laissé des traces indélébiles en Belgique, aux Pays-Bas, en Écosse et en Angleterre (où il y eut 307 victimes), particulièrement à Londres, puisque le lit de la Tamise ne put contenir cette marée inhabituelle. De fait les gouvernements successifs de sa déjà et toujours gracieuse majesté ont réfléchi, pendant de nombreuses années, à une solution qui permettrait d’endiguer une montée exceptionnelle des eaux du fleuve. Ces réflexions prirent pour base le rapport d’un mathématicien britannique d’origine autrichienne, Sir Hermann Bondi, qui, dès 1953, préconisa la construction d’une sorte de barrage flexible.