Granta fait converser deux écrivains radicaux, Ben Marcus et George Saunders. Le premier vient de publier une anthologie New American Stories (chez Vintage pour les USA et Granta Books pour le Royaume-Uni) dont l’introduction sert de point de départ à un dialogue incisif sur l’écriture, le lecteur, la langue, Georges Saunders jugeant que l’avant-propos de Marcus devrait être lu par tous les apprentis écrivains.
Ailleurs

automneBrève
L‘automne, pour le monde du livre, est non seulement la saison d’une avalanche de parutions mais aussi celle d’un nombre pléthorique de prix, transformant le lanterneau littéraire en un espace qui bruisse de rumeurs, pronostics et autres réactions scandalisées (souvent) ou enthousiastes (parfois).

Capture d’écran 2015-09-19 à 11.00.05
Ailleurs

« Aujourd’hui, une personne sur sept est un migrant. Cette année, plus de 300 000 personnes ont traversé la Méditerranée et au moins 2500 vies ont été perdues durant ces migrations. Que signifie être un migrant — ou un réfugié — aujourd’hui ? A quels droits de l’homme pouvons-nous faire référence ? Quel espoir offrir à ceux qui fuient leurs foyers ?

Enon est le second roman d’un écrivain américain découvert avec Les Foudroyés, un texte longtemps refusé, finalement publié à 3500 exemplaires par une petite maison d’édition et… lauréat du Prix Pulitzer 2010. Mais Paul Harding n’est pas un phénomène éditorial. C’est un immense prosateur de l’intime, l’écrivain des deuils et failles, ce que confirme Enon, sorti en grand format (Le Cherche-Midi, « Lot 49 » en 2014), qui paraît en poche chez 10/18. Livres Poches