Complément au Dictionnaire des idées reçues

Daumier (illustration de l'édition du livre de poche du Dictionnaire des idées reçues)

À en croire Maxime Du Camp, Flaubert a passé près de quarante années de sa vie à préparer le Dictionnaire des idées reçues, laissé inachevé par sa mort en 1880 et dont nous conservons trois manuscrits. Ce livre était destiné à être arrangé « de telle manière que le lecteur ne sache pas si on se fout de lui, oui ou non » (lettre à L. Bouilhet, 4 sept. 1850) : « on y trouverait […], par ordre alphabétique, sur tous les sujets possibles, tout ce qu’il faut dire en société pour être un homme convenable» (lettre à Louise Colet, 16 décembre 1852).  L’objectif était de compiler des croyances erronées et fausses certitudes, glanées à gauche et à droite et dont la confondante imbécilité serait révélée par leur écart avec le cadre générique dans lequel elles seraient réinscrites – le dictionnaire, traditionnellement garant d’un savoir et d’une norme. « Il faudrait que, dans tout le cours du livre, il n’y eût pas un mot de mon cru, et qu’une fois qu’on l’aurait lu, on n’osât plus parler, de peur de dire naturellement une des phrases qui s’y trouvent », précise encore Flaubert dans la lettre susmentionnée à Louise Colet. Le but est de ridiculiser la classe bourgeoise, à laquelle le romancier appartient lui-même, et qu’il méprise moins pour la position privilégiée qu’elle occupe que pour la façon dont elle l’occupe, avec suffisance et sans jamais remettre en question ses certitudes.

― Il est tentant d’actualiser ce lexique – qui, dans sa mouture originale, définit moins qu’il ne commente, condamne, s’insurge –, en exploitant ce qui résonne ces derniers temps du côté de « tous ceux qui sont bien dans leur peau et dans leurs droits parce qu’ils ont la chance et la malédiction de ne pas penser », pour reprendre les mots de Bourdieu (L’Ontologie politique de Martin Heidegger, p. 111).

*

Abattoir : Emploie des illettrées.

Artistes : Tous fainéants. Envier leur liberté, mais leur conseiller de chercher un vrai métier.

Attestation : En rire, mais l’avoir toujours sur soi.

Audiovisuel public : Honte de la République.

Autocar : Moyen de transport des pauvres, coûte 8 à 10 fois moins cher que le train.

Bahamas : Certains y partent grâce à l’assurance-chômage.

Banderoles : S’en moquer, mais les arracher si possible.

Banlieues : Coupe-gorges. Feindre de plaindre ceux qui y vivent.

Black blocs : Pillent nos magasins, nos femmes et nos enfants. Tonner contre.

Bourse : Permet de faire des bonnes affaires en temps de crise.

Braqueurs : Leurs mères méritent mieux que ça.

Burn-Out : En rire. N’est pas une maladie professionnelle.

Caissières : Plus courageuses que les infirmier.e.s. (Voir infirmier.e.s)

Champs-Élysées : Symbole de faste et de prestige. Se pâmer en mentionnant le Fouquet’s.

Chamailler (se) : Affrontement festif lors de la chienlit.

Chercheurs : Feraient mieux d’être des trouveurs.

Chiffres : Ne mentent jamais.

Chloroquine : On ne sait pas ce que c’est, mais c’était formidable !

Colonisation : Acte de barbarie. En même temps, il ne faut pas balayer tout ce passé. – Éviter de tomber dans la culture de la culpabilisation sur laquelle on ne construit rien.

Commune : Soulèvement de sans-dents ― tonner contre.

Communisme : Vilain mot.

Costume : Fait plus peur qu’un t-shirt.

Crusoé (Robinson) : Ne perdait pas son temps à théoriser le naufrage, descendait dans la cale chercher du jambon et du fromage.

Danemark : Habité par un peuple luthérien.

Déconfiner : Joli verbe.

Démocratie : Déplorer qu’elle comporte toujours une forme d’incomplétude car ne se suffit pas à elle-même. Ne remplit pas l’espace.

Deuil (congé de) : Acheter de la générosité à bon prix sur le dos des entreprises.

Disruptif : On ne sait pas ce que c’est.

Distanciation sociale : Nécessaire, aurait dû être instaurée plus tôt.

Éboueurs : Plus courageux que les infirmier.e.s. (Voir infirmier.e.s).

Entrepreneur : Sa vie est bien plus dure que celle d’un salarié. Peut tout perdre, a moins de garanties.

Énucléation : Folklore chamailleur.

Évasion fiscale : Permet de maintenir le taux d’emploi.

École : Synonyme de garderie. Moins risqué que de rester chez soi.

Effort : On en a perdu le sens, hélas.

Élu : Cursus d’un ancien temps.

Enseignant.e.s : Sont trop souvent en vacances, mais plus courageux que les caissières, les infirmier.e.s et les éboueurs. (Voir éboueurs et infirmier.e.s)

États-Unis : Tout y est disproportionné, on y mange mal et personne ne parle le français. Rire de leur président, qui conseille de boire de la javel. Ah ça, on est bien mieux loti !

Experts : À la solde de Dieu sait qui. On en sait plus qu’eux.

Féministes : Ont déjà tout, que voudraient-elles de plus ? En rire, puis tonner contre.

Français : Gaulois réfractaires au changement.

France Insoumise : Met le feu aux établissements scolaires.

Gare : Lieu de rencontre de ceux qui ont réussi et ceux qui ne sont rien.

Gauche : Étoile morte.

Gilets jaunes : Foule haineuse. S’en prennent aux élus, aux forces de l’ordre, aux journalistes, aux juifs, aux étrangers, aux homosexuels. Sont la négation de la France. Bloquent les ronds points au lieu de traverser la rue.

Grenade de désencerclement : Le feu d’artifice de la chienlit.

Guerre : Fait bien en discours et en littérature.

Hanouna (Cyril) : Feindre d’ignorer qui il est, puis le comparer à Coluche.

Hôpital : Ne pas le refinancer – les médecins gagnent bien leur vie.

Implémenter : Joli verbe.

Infirmier.e.s : Plus courageux que les éboueurs. (Voir éboueurs)

Impôt sur la fortune : A existé pendant quarante ans. Vivions-nous mieux ?

Jupiter : Corps gazeux.

Kwassa-kwassa : Pêche peu. Amène du Comorien.

LBD : Utile, on a beau dire.

Liberté : Ne consiste pas à bénéficier des allocations chômage pour partir deux ans en vacances.

Louvre : Bel endroit pour installer un podium.

Macron (Monsieur) : Tout en lui est fascinant, son parcours, son intelligence, sa vivacité et même sa puissance physique.

Magasins : Se plaindre de ne plus pouvoir y accéder, puis railler le peuple qui s’y rend en déplorant son consumérisme et son manque de goût.

Masque : Ne sert à rien. Ou est très utile, au contraire. On ne sait plus – on s’y perd. De toutes façons, impossible à obtenir.

Mérite : Permet de s’élever si on le souhaite.

Migrants : N’ont pas le courage de changer la situation dans leur pays.

Minimas sociaux : Coûtent un pognon de dingue.

Monde : Bouge, et vite. Veiller à ne pas rester sur le carreau.

Notre-Dame-de-Paris : La flèche, ah, la flèche ! – Rappeler que sa survie n’est possible que grâce au mécénat.

Pandémie : N’empêche pas de faire son devoir de citoyen.

Papier toilette : Se moquer des gens qui se battent pour en avoir – tâcher d’en faire des réserves si l’on peut.

Peuple : Ne respecte plus ses lois et l’amitié qui doit l’unir. Court à sa perte.

Polanski (Roman) : Quand on en parle, affirmer qu’il faut distinguer l’homme de l’artiste.

Pôle-emploi : Doit apprendre le savoir-être aux chômeurs.

Police : Bras droit du pouvoir, qui n’est pas manchot.

Projet : Toujours précédé de « notre ».

Référendum : La parole aux imbéciles. Tonner contre.

Réfractaires : Ceux qui ne pensent pas comme vous.

Résilience : On ne sait pas ce que c’est, mais c’est essentiel.

Risques : Les vanter, mais les faire prendre par les autres.

Ruissellement : Métaphore noble, l’employer avec émotion.

Royauté : Manque à la France.

SMIC : Ceux qui y sont auraient dû mieux travailler à l’école et ne doivent pas divorcer.

Socialisme : Foyer infectieux.

Start-up nation : On ne sait pas ce que c’est.

Télévision : Ceux qui la regardent n’ont pas d’autres distractions dans la vie.

Terreur : A creusé un vide émotionnel, imaginaire, collectif.

Terroristes : Toujours islamistes.

Tigre : Animal à chevaucher.

Travail : Se trouve en traversant la rue.

Trente-cinq heures : Y déroger, signe de souplesse.

Université : Toujours à distance.

Valls (Manuel) : Mercenaire sans contrat.

Violence : Quand elle se déchaîne, la liberté cesse. Vient toujours du peuple.

Violences policières : Les récuser, la violence est d’abord dans la société.

Daumier (illustration de l’édition du livre de poche du Dictionnaire des idées reçues)

Denis Saint-Amand a récemment publié Le Style potache aux éditions La Baconnière, « Nouvelle collection Langages ». Lire ici l’article de Jacques Dubois.