1er décembre 1955 : Rosa Parks

Rosa Parks et Martin Luther King à Montgomery, 1955, photo National Archives

Le 1er décembre 1955, Rosa Parks, noire américaine de quarante-deux ans, habitante de Montgomery dans l’Alabama, refusa de laisser sa place de bus à un blanc et entra dans l’histoire, simplement, courageusement et dignement.

Il fait un froid glacial, autour de – 12°, en ce 1er décembre 1955, dans la petite ville de Montgomery au cœur de l’Alabama sudiste. C’est là que les représentants d’Alabama, de Caroline du Sud, de Floride, de Géorgie, de Louisiane et du Mississippi se sont retrouvés pour créer les États confédérés d’Amérique, le 4 février 1861, en réaction d’une part à la volonté du gouvernement fédéral de réformer l’esclavage, d’autre part à l’élection, un an plus tôt en 1860, d’Abraham Lincoln. Donc, au terme de cette journée très froide du 1er décembre 1955, Rosa Louise McCauley, qui a épousé Raymond Parks, un coiffeur-barbier de la ville et militant de la NAACP, National Association for the Advancement of Colored People, rentre chez elle. Après avoir brièvement travaillé à la base aérienne fédérale Maxwell de Montgomery, Rosa a trouvé un emploi de  gouvernante pour le couple Virginia et Clifford Durr, qui deviendront des amis fidèles et des soutiens sans faille.

Rosa Parks s’est assise, mais, à l’arrêt suivant, James F. Blake, le conducteur du bus, lui intime l’ordre de laisser son siège à un homme qui n’a pas trouvé de place dans le compartiment réservé aux blancs, qui est complet. Rosa refuse catégoriquement et entre dans l’histoire. Arrêtée sur le champ, Rosa fut, dès le lendemain, au terme d’un procès qui dura…trente minutes, reconnue coupable de « violation du code de ségrégation de la ville de Montgomery » — ce qui était rigoureusement faux puisqu’elle avait pris place dans le compartiment réservé aux noirs — et condamnée à payer dix dollars d’amende et quatre dollars de frais de justice.

Dès le 4 décembre 1955, malgré le froid persistant, commença d’une part un vaste boycott de la compagnie de bus de Montgomery et d’autre part une série de manifestations auxquelles participa Martin Luther King qui se déplaça jusqu’en Alabama pour soutenir Rosa Parks. L’événement fut le déclenchement d’une prise de conscience nationale. En 1992, lors d’un entretien dans les locaux de la radio NPR, National Public Radio, Rosa Parks déclara simplement : I did not want to be deprived of a seat that I had paid for, je ne voulais pas être privée d’une place que j’avais payée. L’égalité c’est aussi simple que cela.

Rosa Parks en 1999

Des ouvrages et des reportages nombreux ont été consacrés à Rosa Parks, qui est morte le 24 octobre 2005. Il aurait été dommage que cette journée du 1er décembre 2017 se passe sans évoquer son courage et sa détermination exemplaires, d’autant que ségrégation et racisme demeurent deux fléaux malheureusement vivaces.
Comme on dit en anglais, some woman !