« Fabuleuse Angot », « Abjecte Angot » : tels étaient les deux expressions qui, hier soir, porté d’enthousiasme ou de détestation, ont couru sur les réseaux sociaux (le lieu du canapé télévisuel) pour venir qualifier tour à tour sinon parfois conjointement le débat ou plutôt l’attaque de Christine Angot devant François Fillon sur France 2. Peut-être plus que la prestation tantôt spectaculaire tantôt minable pour certains, tantôt littérature pour les uns, tantôt mortifère pour les autres, il s’agit sans doute de revenir sur ces réactions mêmes qui, plus qu’Angot elle-même, disent dans quel état nous sommes et dans quel état la télévision quand elle se veut politique nous met.

Paru ces jours-ci sous la généreuse et vive direction de Dorian Astor, le Dictionnaire Nietzsche s’impose déjà comme un splendide outil de travail pour les nietzschéens et une magnifique relance de tous les questionnements soulevés par le philosophe du Gai Savoir. Réunissant plus de trente spécialistes français et internationaux, plus de 400 entrées retracent le parcours intellectuel, biographique et conceptuel de l’homme de Zarathoustra. En voici quelques bonnes feuilles traitant notamment des Fragments posthumes, de Gênes, Heidegger, la notion de « valeur » et Wagner que Diacritik publie en exclusivité.