Bourdieu sur la télévision

New York le 11 septembre 2001, Paris les 7 janvier et 13 novembre 2015, Bruxelles le 26 mars 2016, Orlando, Istanbul… Des dates et des lieux qui ont plusieurs choses en commun. L’horreur bien sûr en premier. Mais également (et plus insidieusement) une sur-médiatisation liée à la révolution numérique. On parle souvent de l’angoisse, la crainte, la peur de manquer quelque chose, un état psychologique né de la smartphonisation du monde appelé « FOMO » (de l’anglais « Fear Of Missing Out »). Le 26 juin dernier, alors qu’une fois encore, la sidération nous gagnait, les médias nous ont à nouveau gavé d’images dont on se serait bien passé. Alors, aujourd’hui encore et plus qu’hier, si l’on devenait tous « Happy Of Missing Out » ? Tous HOMOs ?

michael-cimino-

La nouvelle est tombée dans la soirée et l’incrédulité générale alors que les décès de Michel Rocard et Elie Wiesel venaient d’être annoncés… On croit d’abord à un hoax, les tweets se succèdent (Thierry Frémaux, La Cinémathèque…), les réseaux sociaux bruissent : le réalisateur américain Michael Cimino est mort le 2 juillet 2016.