Une histoire écrite, par Julien Cendres

9782720215414-001-X_0

« Aimer, c’est vouloir donner quelque chose que l’on n’a pas à quelqu’un qui n’en veut pas. »
Jacques Lacan, Le Séminaire

L’Histoire est celle d’un bonheur et d’un malheur inséparables. Indivise et duelle à la fois, l’histoire de vies dissemblables assemblées forcément, divergentes et malgré tout scellées. Une histoire d’amour de l’amour et de la littérature amoureuse. Une histoire d’amour et de mort. Un livre crépusculaire.

L’Histoire est celle d’un livre à venir pour seul avenir possible. L’histoire d’un amour inventé qui prend corps au cœur de l’écriture, se fait au début et se défait à la fin du livre. Un roman d’amour.

Mourir d’absence, L’Amour d’après, Le Dernier amant, La Loi, c’est l’amour et M.D., Cet amour-là, Ainsi… Les livres de Maren Sell et de Yann Andrea sont aussi des prétextes de L’Histoire.

Duras, Andréa, Sell… L’Histoire est aussi le fantôme d’une trinité fantastique – et un livre pour finir, en finir enfin avec l’amour des livres.

Julien Cendres

Maren Sell & Yann Andrea, L’Histoire, éditions Pauvert/Fayard, 2016 — Lire ici l’article que Simona Crippa a consacré à ce livre

Julien Cendres est écrivain, notamment l’auteur de À la splendeur abandonné suivi de La Censure, conversation avec Marguerite Duras (Joëlle Losfeld/Gallimard, 2002), Affinités licencieuses (Mille et une Nuits/Fayard, 2003), Dimanche à Cuba (Hermé/La Martinière, 2006), Le Pays de Perche (Concept Image, 2012).En collaboration avec Chloé Radiguet, il a consacré plusieurs ouvrages à Raymond Radiguet (rééd. Omnibus, 2012) et publié Le Désert de Retz, paysage choisi (préface de François Mitterrand, rééd. L’Éclat, 2009).