Festival : Paris en toutes lettres

affichePETL2015web.180807Du 11 au 22 novembre se déroulera la sixième édition du festival littéraire Paris en toutes Lettres. L’originalité de ce festival est son travail sur une hybridation des genres littéraires comme des formes artistiques et un écho entre la ville de Paris, sa géographie et la vie littéraire. Le festival essaime dans toute la ville, investissant des lieux du livre (La Maison de la poésie, des musées, théâtre, bibliothèques) comme d’autres plus inattendus (les tours de Notre-Dame).

Parmi les écrivains et artistes annoncés, Christine Angot, Virginie Despentes, Camélia Jordanna, Anna Mouglalis, Simon Liberati, Maylis de Kerangal, Claire Diterzi, Lino, X-Men, Judith Perrignon, Albin de la Simone, Rodolphe Burger, Véronique Aubouy, Barbara Carlotti…

On retiendra tout particulièrement, le 11 novembre une Soirée Barthes, « Cent Barthes » avec Antoine de Baecque, Rodolphe Burger, Bernard Comment, Sepand Danesh, Céline Flécheux, Perrine Lamy-Quique, Patrizia Lombardo, Patrice Maniglier, Éric Marty, Magali Nachtergael, Vincent Messeen, Benoit Peeters, Christian Prigent, Jean-Loup Rivière, Ryoko Sekiguchi, Philippe Sollers… « Cent Barthes », pour sans Barthes, son absence depuis sa mort en 1980 et sa présence à travers ceux qui poursuivent son travail, font résonner sa voix. Une soirée coordonnée par Nathalie Lacroix avec le conseil de Bernard Comment et Éric Marty. Le 19 novembre, autour de Barthes toujours, une rencontre au théâtre de l’Odéon, à 18 heures, « Barthes, une vie à l’œuvre »
avec Tiphaine Samoyault.

couv-khazaresLe 13 novembre Lecture-parcours, à 19h30 à la Bibliothèque historique de la Ville de Paris, une soirée autour du Dictionnaire khazar de Milorad Pavić (Le Nouvel Attila, 2015)

Ou, le même jour, à 20 heures, Alienare de Chloé Delaume et Franck Dion, une fiction numérique qui se télécharge sous forme d’application Itunes, pour Iphones et Ipad, 2015.

+

1540-1Le 14, on « y regarde de près », avec Olivier Rolin, à la Maison de Victor Hugo. Après avoir décrit la planète durant une journée dans L’Invention du monde, Olivier Rolin nous offre une épopée de miniatures quotidiennes, asperge, oursin, mouche, plume, douze objets à retrouver dans Olivier Rolin & Érik Desmazières (dessinateur), À y regarder de près, Seuil, 2015.

Le 14, toujours, une lecture-performance de Christine Angot (Un amour impossible, Flammarion, 2015), à 20 heures. A 21 heures, Delphine de Vigan, D’après une histoire vraie (JC Lattès, 2015), accompagnée par Maëva Le Berre (violoncelle) & Isabel Gonzalez (voix). Lecture toujours, mais le 16 à 21 h, de Maylis de Kerangal, A ce stade de la nuit (Verticales, 2015).

41LZSoWvQZL._SX339_BO1,204,203,200_Le 19, Le Requiem des Innocents de Louis Calaferte lu par Virginie Despentes
accompagnée par le groupe Zerö : Éric Aldea (guitare), Ivan Chiossone (claviers), Frank Laurino (batterie).

Le 22, Blutch et ses invités.

… Et Diacritik passe volontairement sur nombre d’événements importants, pour vous inciter à consulter le programme et faire vos choix.

Suivez les actualités du festival sur Twitter avec #PETL et sur Facebook

affichePETL2015web.180807